Mardi 16 Juillet 2019


Répondre au sujet  [ 74 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4
Auteur Message
 Sujet du message : Re: SFR News facturé 4,99 € et SFR Sport facturé 9,99 € par
Message Publié : Dimanche 1 Janvier 2017 23:06:06 

Message(s) : 17
Ici sur ce forum existe un sujet intéressant et utile a travers un bon nombre de com ,relatant les abus d'sfr par des usagers et des solutions ou démarche a suivre ,c'est là que j'en ai apprit sur mes droits d'ailleurs je retrace mon aventure avec sfr ou vers la fin ils me réclamaient 394,76€ indu bien sûr ,j'ait ce qu'il fallait et n'est pas lâché !



Je conseille a lire ,certes un peu long mais très utile !Le mieux est de revenir a la première page (126 pages environs ) et de le lire jusqu'a la fin .



→http://forum.sfr.fr/t5/Comprendre-ma-consommation-ma-facture-ADSL/augmentation-tarifaire-%C3%A0-part...



utile →http://www.60millions-mag.com/des-associations-de-consommateurs-pour-vous-defendre

→https://www.quechoisir.org/conseils-prelevement-sepa-les-bons-reflexes-n9499/

→http://www.telecom-infoconso.fr/j-ai-un-differend-avec-mon-operateur-les-voies-de-recours-possibles/

→http://www.leparticulier.fr/jcms/p1_1613889/haro-sur-les-pratiques-abusives-des-operateurs-telephoni...

→http://www.leparticulier.fr/jcms/c_35289/resiliation-d-un-contrat-d-abonnement-a-internet

→http://www.zdnet.fr/actualites/sfr-preleve-brutalement-des-centaines-d-euros-sans-explication-398423...





Infos très utile sur les prélèvements et recours peu connu →



Dossier Prélèvement SEPA

à ne pas manquer
Enquête - Tarifs bancaires - Encore trop d’abus ! 18/04/2016
Lettre type - Prélèvement SEPA - Mise en place d’une liste blanche 12/04/2015
Lettre type - Prélèvement SEPA - Mise en place d’une liste noire 12/04/2015
Actualité - Prélèvement SEPA - Les banques ne peuvent pas refuser votre liste blanche 16/01/2015

Trouver une associationUFC-Que Choisirproche de chez vousDécouvrir le forum> Banque - Crédit

Conseils
Prélèvement SEPA Les bons réflexes
Publié le : 21/01/2014
Partager sur FacebookPartager sur Twitter>Partager sur Google Plus
Partager par mailImprimer l’articleAgrandir/Réduire le texte
vers_abonnement_web

La réforme européenne sur les prélèvements (règlement SEPA) entre en vigueur dans quelques mois (1er août 2014). Ce nouveau système de prélèvement pourrait coûter cher aux consommateurs tant au niveau des tarifs pratiqués par les banques qu’au niveau des risques de fraude. Décryptage de ce qu’il faut savoir et faire à partir de quelques questions/réponses.


SOMMAIRE

1. 1. Qu’est-ce que le SEPA ?
2. 2. Comment fonctionne le prélèvement SEPA ?
3. 3. Qu’arrive-t-il aux prélèvements qui passaient déjà sur mon compte en banque ?
4. 4. Que faire en cas d’arrivée sur mon compte d’un prélèvement non autorisé ou après le passage d’...

5. 5. Un prélèvement que j’ai autorisé vient de passer, mais il n’est pas du montant auquel je m’att...
6. 6. Ma banque peut-elle me faire payer la mise en place, le passage ou l’arrêt du passage d’un pré...
7. 7. Quels sont mes droits pour limiter les risques de fraude ?
8. Pour résumer : les bons réflexes sur le prélèvement SEPA

1. Qu’est-ce que le SEPA ?


Prélèvement SEPA
L’Espace unique de paiement en euros, en anglais Single Euro Payments Area (SEPA), est un ensemble de règles techniques édictées par les banques au sein du Conseil européen des paiements auquel s’ajoute un règlement adopté par le législateur européen dans le but de mettre en place « un marché unique des paiements » sur l’ensemble de la zone euro.



L’objectif de ce projet est que tous les utilisateurs de paiements, y compris les consommateurs, puissent utiliser leurs moyens de paiement « SEPA », c’est-à-dire leurs cartes bancaires, virements et prélèvements, de la même manière dans l’ensemble des 28 pays de l’Union européenne, mais aussi en Suisse, en Norvège, en Islande, au Liechtenstein et à Monaco, sous réserve que ce paiement soit effectué en euros.

L’utilisation du format SEPA, permise depuis novembre 2010, va devenir obligatoire pour les cartes, virements et prélèvements à partir du 1er août 2014.
2. Comment fonctionne le prélèvement SEPA ?

Sur les trois moyens de paiement SEPA (carte, virement et prélèvement), c’est sur le prélèvement que les choses vont le plus changer pour les clients français.


Prélèvement SEPA



Avec le prélèvement SEPA, vous n’avez plus à signer et à donner d’autorisation de prélèvement à votre banque pour que le paiement d’un fournisseur (d’eau, de téléphone, d’électricité, etc.) soit réalisé : il vous suffit de signer le mandat de prélèvement et de l’envoyer au fournisseur en question accompagné d’un relevé d’identité bancaire (RIB). C’est le prestataire qui s’occupe de la mise en place du prélèvement, et qui conserve le mandat de prélèvement.

Le prestataire a obligation de vous informer 14 jours avant la date de passage du prélèvement, et par tout moyen (avis, facture papier ou électronique), du montant du prélèvement qui va être effectué et de sa date de passage. Profitez de cette information pour vous assurer que la somme qui va être prélevée est bien disponible sur votre compte, afin d’éviter le rejet du prélèvement et les frais bancaires qui peuvent y être liés (frais de rejet, agios, commissions d’intervention).

La manière de mettre fin au passage du prélèvement change également. Alors qu’auparavant il fallait révoquer un prélèvement régulier auprès de votre fournisseur et de votre banque, il suffit désormais de révoquer ce prélèvement auprès du fournisseur, de préférence par courrier envoyé en recommandé avec accusé de réception. Cette révocation peut se faire à tout moment. Vous pouvez néanmoins informer votre banque de la fin du passage de ce prélèvement en lui mentionnant la RUM (référence unique de mandat) indiquée dans le mandat de prélèvement. Et dans tous les cas, conservez cette RUM, qui pourra servir en cas de problème sur le prélèvement.

Bien sûr, toute révocation de prélèvement est définitive. Si jamais vous avez révoqué par erreur un prélèvement, il faudra signer un nouveau mandat pour votre fournisseur.

À savoir également qu’un mandat de prélèvement cesse automatiquement d’être valable si votre fournisseur n’a pas effectué, grâce à ce mandat, de prélèvement sur votre compte pendant une durée de 36 mois. Là aussi, si vous souhaitez reprendre la relation après ces 36 mois, il vous faudra signer un nouveau mandat de prélèvement.
3. Qu’arrive-t-il aux prélèvements qui passaient déjà sur mon compte en banque ?

Vous n’avez pas à signer de nouveau mandat de prélèvement à votre fournisseur. Celui-ci convertira le prélèvement actuel en prélèvement SEPA. En revanche, surveillez bien votre compte en banque : un ancien prélèvement transformé en prélèvement SEPA est considéré comme un nouveau prélèvement par certaines banques, qui peuvent alors vous facturer la « mise en place », le SMS d’information ou la lettre d’information pour le premier passage de ce prélèvement. Si tel est le cas, demandez le remboursement intégral des frais prélevés par votre banque suite à la conversion d’anciens prélèvements en prélèvements SEPA. Si jamais le passage de ces frais a entraîné un découvert, et des frais liés à ce découvert, demandez également le remboursement de ces frais.
4. Que faire en cas d’arrivée sur mon compte d’un prélèvement non autorisé ou après le passage d’un prélèvement non autorisé ou frauduleux ?

Si vous remarquez qu’un prélèvement non autorisé est sur le point de passer sur votre compte bancaire (suite, par exemple, à l’information du prestataire 14 jours avant le passage), vous pouvez vous opposer gratuitement auprès de votre banque au passage de ce prélèvement et ce, jusqu’à un jour ouvrable avant la date prévue de passage de ce prélèvement.

Si jamais vous remarquez, sur votre compte bancaire, qu’un prélèvement frauduleux est passé, vous avez 13 mois à compter de la date de passage de ce prélèvement pour le contester auprès de votre banque. Dans ce cas, la banque vous demandera probablement de signer une attestation sur l’honneur que vous n’avez pas signé de mandat pour ce prélèvement. Le remboursement des sommes fraudées par la banque doit se faire en intégralité et sans dépôt de plainte préalable de votre part, dans les 10 jours ouvrables suivant la réception de votre demande, sauf si la banque peut dans ce même délai justifier du fait que vous avez réellement signé le mandat de prélèvement. De même, si la banque découvre après ces 10 jours que vous aviez autorisé le prélèvement, les sommes peuvent être de nouveau débitées sur votre compte.

N’oubliez pas que l’opposition ou la contestation du passage d’un prélèvement ne vous délivre pas de votre dette auprès du fournisseur si jamais les montants que celui-ci a tenté de prélever étaient réellement dus.
5. Un prélèvement que j’ai autorisé vient de passer, mais il n’est pas du montant auquel je m’attendais. Puis-je le contester ?

L’article L133-25 du code monétaire et financier vous permet de contester un prélèvement que vous avez effectivement autorisé, mais pour lequel le mandat n’indiquait pas le montant, montant qui dépasse celui auquel vous pouviez raisonnablement vous attendre au regard du service souscrit.

Vous disposez d'un délai de 8 semaines après la date à laquelle les fonds ont été débités pour contester l’opération. La banque dispose de 10 jours ouvrables, à réception de la contestation, pour procéder au remboursement de l'opération ou pour vous informer de son refus de rembourser (elle doit dans ce cas faire elle-même la preuve du caractère abusif de la réclamation).
6. Ma banque peut-elle me faire payer la mise en place, le passage ou l’arrêt du passage d’un prélèvement ?

Aujourd’hui, et même si elle ne gère plus les mandats de prélèvement, rien n’interdit à votre banque de vous facturer des frais liés aux prélèvements. Cependant, les prélèvements émanant des impôts sont gratuits, tout comme en général les prélèvements émanant des organismes sociaux et de certains prestataires de services essentiels (eau, énergie). Regardez bien la brochure tarifaire de votre banque, et surveillez bien vos comptes bancaires…
7. Quels sont mes droits pour limiter les risques de fraude ?

Le règlement SEPA, dans son article 5-3. d), prévoit que vous pouvez exiger de votre banque la mise en place de limitations du passage de prélèvements sur votre compte, et ce, de différentes manières. Vous pouvez ainsi créer :



Une « liste blanche ». Dans ce cas, vous devez lister l’ensemble de vos fournisseurs actuels (électricité, eau, téléphone, gaz et tout autre abonnement) et transmettre cette liste à votre banquier. Le banquier laissera alors passer les prélèvements provenant des fournisseurs listés, et, à l’inverse, bloquera tout prélèvement provenant d’opérateurs qui ne sont pas indiqués dans la liste. Veillez cependant à bien mettre à jour cette liste quand vous changez de fournisseur, afin que le prélèvement du nouveau fournisseur ne soit pas bloqué. Vous trouverez ici un modèle type de liste blanche à remettre à votre banquier.

Une « liste noire ». Dans ce cas, vous devez lister l’ensemble des fournisseurs dont vous refusez le passage de prélèvements (par exemple, vos anciens fournisseurs avec lesquels vous êtes partis en mauvais terme) et remettre cette liste à votre banquier. Le banquier bloquera alors toute tentative de prélèvement provenant des fournisseurs listés, et, à l’inverse, laissera passer tout prélèvement provenant de fournisseurs ne figurant pas dans la liste. Là encore, pensez à bien mettre à jour cette liste quand nécessaire. Vous trouverez ici un modèle type de liste noire à remettre à votre banquier.

Ces deux listes sont, à nos yeux, les deux outils les plus efficaces pour limiter le risque de fraude sur votre compte. Mais vous avez également le droit :



de limiter chaque prélèvement à un certain montant ou à une certaine fréquence, ou les deux ;

d’interdire tout passage de prélèvement sur votre compte bancaire.

Rappelons encore une fois que :



des frais peuvent vous être facturés pour la mise en place de ces listes ;

le blocage d’un prélèvement ne vous délivre pas de votre dette auprès du fournisseur si jamais les montants que celui-ci a tenté de prélever étaient réellement dus.

Pour résumer : les bons réflexes sur le prélèvement SEPA



Regardez régulièrement vos relevés de compte afin de détecter tout passage de prélèvement frauduleux ou non désiré.

Lors de la signature d’un mandat de prélèvement, notez bien la RUM (référence unique de mandat). Cette RUM permettra à votre banque comme à votre fournisseur d’identifier, en cas de problème, le prélèvement concerné. Conservez cette RUM durant la durée de votre relation avec le fournisseur, et durant les 36 mois suivant la fin de votre relation avec celui-ci.

Mettez en place une liste blanche ou une liste noire auprès de votre banque, afin d’empêcher le passage de prélèvements frauduleux ou non désirés.

Mettez bien à jour votre liste blanche ou noire dès que nécessaire, par exemple, quand vous changez de fournisseur.







Autres infos utile →https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F19061

Téléphone, internet ou télévision : exécution et évolution du contrat

Vérifié le 07 juillet 2016 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)


Partager Téléphone, internet ou télévision : exécution et évolution du contrat sur Facebook
Partager Téléphone, internet ou télévision : exécution et évolution du contrat sur Twitter

Votre contrat pour un abonnement téléphonique, internet ou de télévision fixe les obligations que votre opérateur et vous-même devez respecter. Le professionnel doit fournir le service prévu au contrat. De votre côté, vous devez payer vos factures. La modification de votre contrat et sa reconduction automatique sont possibles sous certaines conditions.



Votre opérateur ou fournisseur d'accès à internet doit respecter ses engagements contenus dans le contrat. Si le service rendu ne correspond pas à celui prévu dans le contrat ou l'annonce de l'offre, il peut s'agir d'une pratique commerciale trompeuse.

Par exemple, votre abonnement téléphonique vous donne accès à des SMS illimités.

Le professionnel a aussi une obligation de résultat dans la fourniture du service. Il est donc responsable des dysfonctionnements rencontrés lors de l'exécution des services, sauf s'il peut prouver que l'origine des pannes lui est extérieure.

Par exemple, si votre connexion internet ne fonctionne pas.

En cas de problème, vous pouvez :

le mettre en demeure de rétablir le bon fonctionnement du service,

Modèle de document
Mettre en demeure son fournisseur d'accès à internet de fournir le service promis



Accéder au modèle de document

Institut national de la consommation (INC)

et lui demander une indemnité et le non-paiement des périodes pendant lesquelles vous n'avez pu accéder au service.

Modèle de document
Demander une indemnité à son opérateur de téléphonie ou d'accès à internet



Accéder au modèle de document

Institut national de la consommation (INC)


Vous devez respecter les conditions contractuelles que vous avez acceptées.

Vous devez payer les sommes facturées à la date prévue dès lors qu'elles correspondent aux prix et tarifs en vigueur dans votre contrat.

Si vous ne payez pas vos factures, votre opérateur ou votre fournisseur peut arrêter le service et reprendre les appareils (box internet, décodeur...) prêtés.


Le professionnel ne peut pas vous imposer comme seul moyen de paiement le prélèvement automatique.

Il doit vous proposer un autre moyen de paiement , par chèque ou par virement par exemple. Si des frais vous sont demandés pour utiliser un autre moyen de paiement, les frais doivent être justifiés (traitement du chèque...)

À noter :

si vous êtes en difficulté financière, votre opérateur ou fournisseur ne peut vous facturer aucun frais lié à un rejet de paiement.

À la demande de l'opérateur

L'opérateur ou le fournisseur ne peut pas modifier votre contrat sans vous en informer.

Par exemple, il ne peut pas supprimer une chaîne de télévision ou baisser votre forfait de données mobile sans vous avertir.

Il doit vous avertir de tout projet de modification du contrat au minimum 1 mois avant leur application. Il peut le faire par courrier ou sur tout autre support durable (par l’envoi d’un mail par exemple).

Dès que les modifications sont appliquées à votre abonnement, vous disposez de 4 mois pour :

les accepter. Dans ce cas, vous n'avez rien à faire,
ou les refuser et résilier votre contrat sans frais ni pénalités. Une fois votre contrat résilié, vous pourrez changer d’opérateur.

À la demande du client

Vous pouvez demander la modification de votre contrat uniquement s’il le prévoit expressément.

Vous pouvez par exemple souhaiter modifier la durée de votre forfait téléphonique ou certains services optionnels.

La modification de votre contrat se traduit soit par un nouveau contrat, soit par un avenant (un document qui indique les corrections) ajouté à votre contrat initial. Elle peut entraîner un allongement de votre période d’engagement.

Toutefois, le professionnel ne peut pas vous imposer une durée minimum d'engagement de plus de 24 mois.


Votre opérateur ou fournisseur doit vous informer par écrit de votre possibilité de ne pas reconduire le contrat conclu avec une clause de reconduction tacite. Il doit le faire au plus tôt 3 mois et au plus tard un mois avant le terme de la période autorisant le rejet de la reconduction.


En cas de litige, vous pouvez saisir le médiateur des communications électroniques.







Code de la consommation : article L224-27

Contrats de services de communications électroniques

Code de la consommation : articles L224-28 à L224-32

Formation du contrat

Code de la consommation : articles L224-33 à L224-42

Exécution du contrat

Et aussi sur service-public.fr

Téléphone, internet ou télévision : conclusion du contrat

Argent

Téléphone, internet ou télévision : résiliation du contrat

Argent


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: SFR News facturé 4,99 € et SFR Sport facturé 9,99 € par
Message Publié : Lundi 2 Janvier 2017 10:35:02 

Message(s) : 91
Perso, j'ai plafonné le plafond du prélèvement SFR à 50€,pour éviter les mauvaise surprise.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: SFR News facturé 4,99 € et SFR Sport facturé 9,99 € par
Message Publié : Lundi 2 Janvier 2017 11:12:00 

Message(s) : 512
Méfiant depuis une arnaque lors du passage de Cegetel à Neuf je n'ai pas de prélévement avec ce FAI , je règle mes abonnements SFR par Carte bancaire (carte bancaire virtuelle bien evidemment par sécurité) et tout ce passe bien :o

_________________
De Cegetel en 1998 à SFR Box coaxial en 2017
Bbox Ultym Fibre

Abonnements mobiles chez SFR et La Poste Mobile


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: SFR News facturé 4,99 € et SFR Sport facturé 9,99 € par
Message Publié : Lundi 2 Janvier 2017 19:39:24 
Avatar de l’utilisateur

Message(s) : 9300
t as la rancune tenace :)

_________________
mes humeurs http://journal.doutreleau.fr

[img]http://www.doutreleau.fr/grocanar.png[/img]


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: SFR News facturé 4,99 € et SFR Sport facturé 9,99 € par
Message Publié : Samedi 4 Février 2017 19:59:18 
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Message(s) : 7554
Abonnement Internet: Dégroupage total
Abonnement Mobile: Autre
La nouvelle facture datée du samedi 21/01/2017 est arrivée le mardi 24/01/2017 au sein de mon Espace Client (numérique) et le vendredi 27/01/2017 dans ma boîte aux lettres (analogique).

[+] La régularisation promise a été appliquée.

On se souvient ici que j'avais reçu le 06/12/2016 un SMS me confirmant « la régularisation d'un montant de 2 qui vous sera rendue sur votre prochaine facture en date du 21/01. »
Il s'agissait d'« un montant de 2 » (dans le texte avec un double espace vide après le chiffre 2).
Deux centimes d'Euro, deux euros, deux millions d'Euros ..?
C'est donc en fait une « Régularisation de facture » de - 2,00 €.

[-] La facturation du service SFR Sécurité est erronée puisque la facturation du premier mois à 1,00 € TTC mensuel (pour un choix protection foyer pour un abonné fixe) passe directement à 5,00 € TTC mensuels.

Les - 2,00 € de « Régularisation de facture » concernent-ils cette facturation ?
On ne le saura jamais.

[-] L'Option TV Evolution qui devrait être facturée 5,98 € x 2 = 11,96 € pour deux mois est toujours facturée 11,97 €.
[-] La remise abonnement qui devrait être facturée - 15,34 € x 2 = - 30,68 € pour deux mois est toujours facturée - 30,67 €.

C'est donc un nouveau courrier au Service Client concernant cette facture du 21/01/2017 qui est parti hier en lettre verte.

Etre client SFR est un sport de combat.

_________________

ImageImageImageImageImage


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: SFR News facturé 4,99 € et SFR Sport facturé 9,99 € par
Message Publié : Samedi 11 Février 2017 10:30:16 
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Message(s) : 7554
Abonnement Internet: Dégroupage total
Abonnement Mobile: Autre
Suit la réponse à mon dernier courrier reçue le jeudi 09/02/2017 par courriel et signée de Mariam A., Conseillère SFR (il est à noter que mon courrier avait fait d'abord l'objet d'un courriel d'accusé de réception avec un numéro de dossier, ce qui ne s'était plus produit depuis de nombreux mois) :

« Cher Monsieur XXXXXX,

Par courrier du 6/02/2017, vous nous faites part de votre mécontentement la différence de un centime sur vos factures.
Après vérification de votre dossier, nous vous confirmons la remise en place dune régularisation de 2€ en date du 6/12/2017 qui couvre largement cette différence.
Celle-ci a été visible sur votre facture du 21/01/2017.
Nous vous remercions de votre compréhension suite au retard pris dans le traitement de votre dossier.

Retrouvez-nous sur sfr.fr, rubrique Espace Client.

Cordialement, »


On se souvient que j'écrivais plus haut :

« Les - 2,00 € de « Régularisation de facture » concernent-ils cette facturation ?
On ne le saura jamais. »


On le sait maintenant.
Les - 2,00 € de « Régularisation de facture » concernent les deux différences de 0,01 Euros toujours présentes au sein ma facture (malgré déjà quatre remontées effectuées).
Il semble que SFR ne soit pas capable pour l'instant de rectifier ma facture (!) au niveau écritures comptables tout au moins.
C'est fou, non ?

Quant à la facturation du service SFR Sécurité, elle est donc bien erronée puisque la facturation du premier mois à 1,00 € TTC mensuel (pour un choix protection foyer pour un abonné fixe) passe directement à 5,00 € TTC mensuels.

C'est donc un courrier au Service Consommateurs (en l'absence d'une réponse complète du Service Client) concernant ces factures du 21/11/2016 et du 21/01/2017 qui est parti hier en lettre verte.

« Etre client SFR est un sport de combat. »

_________________

ImageImageImageImageImage


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: SFR News facturé 4,99 € et SFR Sport facturé 9,99 € par
Message Publié : Samedi 11 Février 2017 10:44:20 
Avatar de l’utilisateur

Message(s) : 183
manuel-le-vieux a écrit :
Méfiant depuis une arnaque lors du passage de Cegetel à Neuf je n'ai pas de prélévement avec ce FAI , je règle mes abonnements SFR par Carte bancaire (carte bancaire virtuelle bien evidemment par sécurité) et tout ce passe bien :o

Avec de tels incapables, c'est en effet une sage précaution!
C'est ce que j'ai fait pendant 14 ans, avant qu'ils viennent à bout de ma patience légendaire et que j'aille voir ailleurs :)
Bon courage aux téméraires qui s'accrochent encore! :lol:

_________________
L'avenir m'intéresse parceque c'est là que j'ai l'intention de passer les prochaines années.
Woody Allen


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: SFR News facturé 4,99 € et SFR Sport facturé 9,99 € par
Message Publié : Mardi 21 Février 2017 9:38:07 
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Message(s) : 7554
Abonnement Internet: Dégroupage total
Abonnement Mobile: Autre
J'ai reçu le lundi 13/02/2017 un courriel de confirmation de réception de mon courrier au Service Consommateurs comportant la référence du courrier (il semble donc que le processus d'identification et de confirmation par courriel ait été remis en fonction).

J'ai reçu le samedi 18/02/2017 l'habituel courrier postal en provenance du Service Consommateurs de SFR dont le contenu peut se résumer par la formule suivante : « votre demande est actuellement en cours de traitement. »

N'ayant pas encore reçu de réponse sur le fond du même service concerné, j'attends donc celle-ci (toujours) avec sérénité puisque il est précisé que « une réponse vous sera apportée dans un délai d'un mois maximum. »

_________________

ImageImageImageImageImage


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: SFR News facturé 4,99 € et SFR Sport facturé 9,99 € par
Message Publié : Mardi 21 Février 2017 10:16:57 
Avatar de l’utilisateur

Message(s) : 183
Stealth a écrit :
« une réponse vous sera apportée dans un délai d'un mois maximum. »

… réponse par signaux de fumée?
À l'époque de l'internet, du "tout commnunication", un mois de délai pour répondre (à côté de la plaque, comme de coutume!) à son client, n'est même pas honteux, c'est INQUALIFIABLE!

_________________
L'avenir m'intéresse parceque c'est là que j'ai l'intention de passer les prochaines années.
Woody Allen


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: SFR News facturé 4,99 € et SFR Sport facturé 9,99 € par
Message Publié : Mardi 21 Février 2017 10:29:59 
Avatar de l’utilisateur

Message(s) : 1948
Abonnement Mobile: Autre
@gebalsace tu a totalement raison je suis d accord avec toi :wink:
SFR mais du temps a repondre, mais il est tres souvent a cote de la plaque :lol:

_________________
"avec le cable de ALTICE-SFR, les hausses de prix, et les litiges s accelerent "
SFR Numéricable le pire fournisseur d accès a éviter a tout prix !!!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: SFR News facturé 4,99 € et SFR Sport facturé 9,99 € par
Message Publié : Mardi 21 Février 2017 11:47:28 

Message(s) : 416
Abonnement Internet: Dégroupé partiel
Ils ont tellement de "réponses types" en stock qu'il leur faut du temps pour trouver celle qui se rapproche le plus de ton problème :)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: SFR News facturé 4,99 € et SFR Sport facturé 9,99 € par
Message Publié : Mercredi 22 Février 2017 10:48:53 
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Message(s) : 7554
Abonnement Internet: Dégroupage total
Abonnement Mobile: Autre
A la décharge des services client(s) et consommateurs de SFR, il faut préciser que la situation est extrêmement " complexe ".

En effet, j'ai souscrit en toute naïveté au service SFR Sécurité (certains ne manqueront pas de souligner le caractère paradoxal voire antithétique de ces deux mots employés à la suite l'un de l'autre) le second jour du mois pour éviter de lancer deux processus en même temps (ayant déjà souscrit à un bouquet TV le premier jour du même mois).
On sait en effet qu'il est déconseillé de lancer deux processus différents le même jour chez SFR (le fait de laisser passer 24 heures semble permettre au système d'information de l'opérateur de mieux gérer la chose) (un client SFR est par définition un client patient) (mais pas forcément patient au sens de malade).
Or, la facturation d'une option comme le service SFR Sécurité ne s'effectue pas de la même manière que la facturation d'un bouquet TV.
Un bouquet TV est en effet facturé au prorata à partir de la date du jour de la souscription jusqu'à la fin du mois.
Le service SFR Sécurité est facturé à partir de la date du jour de la souscription jusqu'à la date anniversaire mensuelle de la facture puis facturé ensuite mensuellement à partir de la date anniversaire mensuelle de la facture jusqu'au jour précédant la date anniversaire mensuelle de la facture suivante.
La date anniversaire mensuelle de ma facture étant le 21 du mois, il aurait fallu que je souscrive le 21 du mois pour être facturé d'un mois complet.
Conséquence logique, il faudra que je résilie mon abonnement le 20 du mois pour être facturé d'un mois complet.
SFR aurait dû appliquer le tarif de 1,00 € TTC mensuel le premier mois sur la période allant du 2 au 20 puis du 21 au 1er du mois suivant.
C'est le plein tarif de 5,00 € TTC mensuels qui a été tout de suite appliqué.
Pour l'avenir (s'il y en a un), je saurai qu'il est nécessaire de souscrire à ce genre de service le 21 du mois (ou de résilier le 20 du mois).

Simple, non ?

_________________

ImageImageImageImageImage


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: SFR News facturé 4,99 € et SFR Sport facturé 9,99 € par
Message Publié : Lundi 20 Mars 2017 14:03:31 
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Message(s) : 7554
Abonnement Internet: Dégroupage total
Abonnement Mobile: Autre
Stealth a écrit :
N'ayant pas encore reçu de réponse sur le fond du même service concerné, j'attends donc celle-ci (toujours) avec sérénité puisque il est précisé que « une réponse vous sera apportée dans un délai d'un mois maximum. »

Je confirme.
Rien dans ma boîte aux lettres samedi 18/03/2017.
Aucune réponse sur le fond ne m'a donc été apportée au bout d'un mois.
Je vais attendre la publication de ma prochaine facture probablement à la fin de la semaine du 20/03/2017 pour voir si ma réclamation a été prise en compte.
Dans le cas contraire, ce sera l'occasion d'un nouveau courrier au Service Consommateurs.

« Etre client SFR est un sport de combat. »

_________________

ImageImageImageImageImage


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: SFR News facturé 4,99 € et SFR Sport facturé 9,99 € par
Message Publié : Mercredi 5 Avril 2017 8:07:25 
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Message(s) : 7554
Abonnement Internet: Dégroupage total
Abonnement Mobile: Autre
La nouvelle facture datée du mardi 21/03/2017 est arrivée le vendredi 24/03/2017 au sein de mon Espace Client (numérique) et le vendredi 31/03/2017 dans ma boîte aux lettres (analogique).


[+] L'Option TV Evolution facturée (en théorie) 5,98 € x 2 = 11,96 € pour deux mois a disparu !!!

Il semblerait que le passage du Décodeur TV Evolution au Décodeur TV Plus ait fait disparaître l'Option TV Evolution (et sa facturation).
Ce qui implique une baisse du tarif de l'abonnement de 5,98 € TTC mensuels.
Et une facturation de 69,00 € TTC d'un coup, ce qui revient à régler en une fois à l'avance 5,75 € TTC mensuels la première année puis 0,00 € TTC mensuel les années suivantes.


[+] Toutes les promotions concernant les bouquets TV ont été appliquées.

Rien à redire là-dessus.


Stealth a écrit :
Quant à la facturation du service SFR Sécurité, elle est donc bien erronée puisque la facturation du premier mois à 1,00 € TTC mensuel (pour un choix protection foyer pour un abonné fixe) passe directement à 5,00 € TTC mensuels.

[+] La régularisation demandée (bien que restée sans réponse du Service Consommateurs) concernant le service SFR Sécurité a été appliquée :

« Régularisation de facture 21/01/2017 - 20/03/2017 1 20,00 % - 4,00 »
Le premier mois facturé par erreur à 5,00 € TTC est donc bien maintenant facturé 1,00 € TTC suite à une remise de 4,00 € TTC.


[-] La remise abonnement qui devrait être facturée - 15,34 € x 2 = - 30,68 € pour deux mois est toujours facturée - 30,67 €.

Le montant bimestriel erroné de la remise abonnement est le dernier point en erreur de la facture.
SFR sera-t-il capable dans l'avenir de multiplier correctement 15,34 par 2 ?
Ou faudra-t-il que je demande à être facturé mensuellement pour avoir (enfin) une facture correcte ?

C'est donc un nouveau courrier au Service Client concernant cette facture du 21/03/2017 qui est parti hier en lettre verte.

« Etre client SFR est un sport de combat. »

_________________

ImageImageImageImageImage


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Répondre au sujet  [ 74 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


 
cron