Lundi 14 Octobre 2019


Répondre au sujet  [ 1 message ] 
Auteur Message
 Sujet du message : Pourquoi Free est-il dernier du classement des débits Netflix ?
Message Publié : Mardi 9 Avril 2019 9:00:01 
Administrateur

Message(s) : 7758

Depuis que nous publions chaque mois le classement Netflix des débits moyens entre les opérateurs et le service de vidéo à la demande américain aux grandes heures d'écoute, Free a toujours été dernier à l'exception de quelques mois entre fin 2018 et début 2019.


Avez-vous déjà réfléchi à la raison de cette position dans ce classement, et à ce que cela veut dire ?


Avant de commencer : on ne peut pas en être sûr, cet article n'est qu'une théorie. Déjà, parce que le mode de calcul de Netflix, qui édite lui-même ce classement, est inconnu. Difficile de connaître tous les éléments qui impactent le débit moyen constaté par Free, comment il est calculé, etc.


On pourrait se dire tout simplement que Free n'a pas un tuyau assez gros entre ses infrastructures et celles de Netflix (peering), ce qui entraîne aux heures de pointe une saturation du lien entre les deux réseaux et donc un débit moyen plus faible. C'est une théorie qui existe depuis un bon moment déjà.


Seulement voilà, pour nous, il y a une autre théorie, et elle vient de notre propre expérience avec cet opérateur. Je précise qu'elle ne concerne que notre vécu et qu'elle n'est donc pas forcément valable pour vous.


Personnellement, j'ai habité dans un appartement très, très éloigné du centre ville (longueur de ligne de plus de 5 kilomètres, affaiblissement à plus de 56 dB). A l'époque, j'avais le choix entre Orange et le 128K (voir 512K), et Free. Déjà abonné Orange (France Telecom à l'époque), j'ai fait un changement d'opérateur pour passer chez Free. Première bonne surprise : plus de 1 méga disponible. La révolution ! Puis sont arrivées les options avancées (mode patate, mode fastpath, mode sérénité) pour appliquer différents réglages à la ligne afin d'essayer d'avoir le meilleur débit, le meilleur ping, le moins de pertes de paquets, etc). Ces options, couplées à l'ADSL2+, m'ont permises d'arriver à un débit de plus de 3 mégas, voir même 4 mégas.


Dans ces conditions, je me dis que de nombreux abonnés Free en France y sont parce que c'est l'opérateur qui leur propose (ou leur proposait à l'époque) le débit le plus élevé, et ils y sont restés par satisfaction. Je peux donc en conclure qu'une partie importante des abonnés Free, qui sont limités à des débits réduits, le sont parce que le débit serait moindre chez un autre opérateur. Et par conséquence, s'ils sont abonnés à Netflix, ils contribuent à la baisse du débit moyen constaté par Netflix pour les abonnés Free. Non pas parce que leur connexion n'est pas utilisée à 100% pour un problème de peering entre les deux groupes, mais parce que leur connexion est limitée et déjà utilisée à 100%. S'ils avaient un débit de 10 mégas, ils pourraient probablement disposer de 10 mégas de débit entre leur modem et les services de Netflix.





Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Répondre au sujet  [ 1 message ] 


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invité(s)