Télécom

Bye Bye, Mr Franck Esser

Image

Une page se tourne et même si la raison du départ de Mr Esser est la conséquence directe de l’arrivée de Free sur le marché du Mobile  et du manque de réactivité face à l’arrivée de Free sur ce secteur, nous saluons les aspects positifs de sa mandature qui va de l’aspect social par exemple en offrant le congé parental aux couples homosexuels alors que la loi ne l’impose pas encore.

Où que ce soit par rapport au contact qu’il aura su lier au travers de ses employés pour communiquer avec des sites comme le notre.

Mais une société comme SFR pense en premier lieu aux aspects financiers, devant rendre compte à ses actionnaires, et la perte de 200 000 clients en deux mois, aura eu raison de cet homme dont tout le monde salue sa courtoisie et son professionnalisme.

Il faut également, pour comprendre ce départ, tenir compte du contexte. En effet, depuis des années, tous les opérateurs en France tentent par la pub et le marketing de faire passer les iPhone, Blackberry et autre comme des produits de première nécessité, avec une action encore plus perverses envers les jeunes, du coup, au fil des années, la demande a explosé, mais pas à son plus haut niveau, du fait des tarifs prohibitifs des abonnements des opérateurs mobile.

L’arrivée de Free sur le marché mobile a créé de nombreux chocs.
En premier lieu, le tarif low-cost, un tarif enfin acceptable par la majorité de la population qui aura amené en un temps record, 2 million d’abonnés à Free, alors que ce dernier ne semble pas encore tout à fait au point et manque cruellement d’antennes, ce qui devrait s’arranger dans les semaines à venir.

Face à ce grand chambardement, certains opérateurs ont fait des efforts pour se mettre à peu près au même niveau que Free avec des services en plus.

Chez SFR, le seul discours servi encore aujourd’hui est un discours de leader qui ne semble pas vouloir prendre en compte la réalité du terrain, on nous parle toujours de service, c’est bien, mais ça ne fait pas tout.

Et surtout comment expliquer que certains arrivent à s’aligner et d’autres pas, alors que SFR est une société puissante et qui offre de très larges dividendes à ses patrons, peut-être faudrait-il commencer par moins gaspiller le trésor de guerre et commencer à en faire profiter les clients ?

Mais d’autres phénomènes sont en cause, concernant le départ de Mr Esser, en effet si l’on en croit la presse, le lancement de la neufbox Evolution aurait été en ratage, pourtant le matériel livré dans cette offre est plutôt de bonne facture, mais sans doute aurait il été plus intelligent de ne pas monter le tarif des abonnements pour passer à «l’Evolution» et remplacer progressivement toutes les box et décodeur par ce matériel.

Résultat, en 2011, si l’on s’en réfère à la presse, SFR n’aura obtenu que 155 000 abonnés alors que Bouygues en aurait eu près de 400 000, tout comme Free dans la même période.

Un autre point peut également être à l’origine de la désaffection des clients SFR envers leur opérateur, c’est un peu loin maintenant mais rappelons nous, sur nos forums, de l’époque de la TVA à 19,6% sur les forfaits Mobile et ADSL, là encore SFR était à la traine par rapport à ses petits camarades qui ont tout fait pour ne pas trop faire exploser les factures.

En conclusion, la période de Franck Esser aura certainement été bonne pour la partie recherche et développement, en revanche côté vision commerciale, la stratégie «Evolution» un poil élitiste et les empilements des forfaits mobile au fur et à mesure des fusions entre sociétés et le cruel manque d’une politique commerciale agressive pour contrer Free auront eu raison de ce dirigeant.

Comme toujours, on sait ce qu’on perd, mais on ne connait pas encore l’avenir...  Mr Levy, ne devrait être là qu'en transition en attendant le nouveau PDG qui selon Frencweb , devrait être Olivier Sichel, qui a été  en poste de 1988 à 2004 dans le réseau (FT/Orange)...

Dans tous les cas de figure, nous observerons à la loupe les prochaines annonces, en espérant enfin qu’elles rejoignent la demande des clients et que la politique tarifaire élitiste à laquelle SFR nous avait habitué, devienne enfin de l’histoire ancienne.


doc mac

Rédacteur de n9ws.com

Partager cet article

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire. Cliquez-ici pour vous connecter.


à voir également