Internet

Coupure ou censure d'Internet en République démocratique du Congo ?

Image

CloudFlare est utilisé par des millions de sites Internet, notamment pour son service de CDN (Content Delivery Network). Ainsi, lorsque vous visitez un site Internet, les données que vous échangez avec le serveur final passent d'abord par CloudFlare (celui-ci protège contre les attaques, et répond avec les fichiers déjà en cache quand c'est possible, pour limiter les sollicitations du serveur final).

Vu la popularité de cette solution, ils ont un excellent moyen de surveiller le trafic Internet de chaque pays. Et justement : depuis le 21 janvier à 00h UTC, 1/3 du trafic habituel de la République démocratique du Congo a disparu des radars de CloudFlare.

Selon la BBC, l'accès Internet dans la capitale (Kinshasa) a été interrompu, et il semblerait que cela soit lié à des manifestations anti-Kabila.


Image

Romain

Administrateur de n9ws.com

Partager cet article

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire. Cliquez-ici pour vous connecter.


à voir également