Internet

French Days : c'est bien mais c'est toujours pas ça

Image

Depuis ce matin, beaucoup d'enseignes en ligne proposent les French Days, "Les Journées à la Française", période commerciale pendant laquelle les marques et enseignes participantes proposent des offres intéressantes.

Que les choses soient claires : c'est toujours mieux de payer un article dont on a besoin moins cher qu'il ne l'était initialement. Mais les commerçants français utilisant cette dénomination de French Days pour proposer en France un équivalents au Black Friday des Etats-Unis, c'est toujours décevant : il ne s'agit en rien d'une opération similaire, où les tarifs sont vraiment très, très agressifs, et où les acheteurs se battent bousculent pour être certain d'avoir un des produits en promotion.

Hors, de ce qu'on peut voir depuis ce matin, bien que les remises soient intéressantes, on voit en moyenne une remise entre 10 et 20%, 25% max. Encore une fois, c'est mieux que rien du tout, il est toujours bon d'économiser dès que possible, et ce n'est pas la faute aux commerçants mais à la loi qui ne leur permet pas, hors période de soldes officielles, de vendre à perte, mais il aurait peut-être été judicieux de choisir un terme qui n'était pas en relation avec l'événement américain, histoire d'éviter les déceptions. D'autant que ce genre de remises peuvent s'obtenir en magasin en tout temps, avec un peu de négociation avec le vendeur, ils ont toujours une marge de négociation autorisée.

Ajoutez à cela la pratique de certaines boutiques en ligne, qui, pour un produit habituellement à 99€, vous affichent un prix barré à 119€ et un prix de vente exceptionnel à 99€ pour vous faire croire à une remise, ou à 95€ pour essayer d'être discret, c'est comme chaque année un peu décevant. En tout cas pour moi. Et vous ?


Romain

Administrateur de n9ws.com

Partager cet article

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire. Cliquez-ici pour vous connecter.


à voir également