SFR vs Canal +, bataille de titans en perspective

Publiée par stealth, 27/10/2016 09:04 (5094 lectures) dans SFR / Altice

« Ca va mieux », cette phrase lancée récemment dans le domaine du politique s'applique aussi à SFR.

Investissements massifs dans le câble coaxial qui se transforme en fibre optique, efforts colossaux dans le réseau mobile depuis décembre 2015, nouvelles offres audiovisuelles ultra-compétitives, satisfaction client de plus en plus affirmée et afflux de nouveaux prospects séduits par les offres, c'est ce que résumait Génération Câble en écrivant : « Avec LaBox 4K sur le réseau FTTLa qui rencontre un fort succès (..) » (Génération Câble) et ce qu'explicitait Alain Weill, le patron de SFR Media (Altice Media Group et NextRadioTV) : « Nous avons décidé d'accélérer car les premiers résultats de SFR Sport sont très encourageants, les magasins SFR se remplissent, les abonnés sont satisfaits » (Boursorama).

Fort de ce constat de victoire (voire de triomphe ?), SFR passe la cinquième (voire la sixième ?) et s'attaque frontalement à son principal concurrent, puisque les trois autres opérateurs sont laissés sur place sur ce terrain, c'est-à-dire le Groupe Canal +.

Sport, information et divertissement, la bataille fait rage entre les deux grands " attracteurs " majeurs du secteur. Suivent les derniers exemples en date de cet affrontement titanesque à travers les contenus, le rugby, le cinéma et l'athlétisme.


Extraits :

« Dans ce domaine (les contenus NDLR), l'opérateur télécoms contrôlé par Patrick Drahi s'est positionné en frontal de la chaîne cryptée désormais pilotée par Vincent Bolloré. »

« Depuis, SFR a pris une minorité de blocage dans NextRadioTV, la maison-mère de BFM TV, première chaîne d'information en France, et rivale directe d'i-Télé, propriété de Canal+. Enfin, SFR vient d'annoncer son intention de produire des séries, un métier que sa maison-mère, Altice, pratique déjà en Israël. »

« Aux yeux de SFR, les contenus exclusifs doivent permettre de recruter et de fidéliser des abonnés. L'opérateur a ainsi lancé ses propres chaînes : SFR Sports, SFR News ou encore bientôt SFR Paris. »

« Pour SFR, la nouvelle stratégie de Canal si elle s'avérait payante représente une double menace. La première est qu'au moment ou il cherche à se différencier par les contenus, SFR trouve face à lui des concurrents comme Orange et Free dont l'offre télé s'est soudainement enrichie sans que la facture n'explose pour leurs clients. SFR n'a plus le monopole du discours sur le contenu. »

« La seconde est qu'en s'adossant à Orange et Free et peut-être demain à Bouygues Telecom, Canal va pouvoir amortir ses investissements dans les contenus sur une base beaucoup plus large que celle de SFR. »

« Il (SFR NDLR) pourrait chercher à mutualiser une partie de ses investissements dans les contenus avec les alliés internationaux d'Altice. »

Entre Canal + et SFR, la rivalité monte d’un cran - 13/10/2016
http://www.lesechos.fr/tech-medias/hightech/0211390515964-entre-canal-et-sfr-la-rivalite-monte-dun-cran-2034859.php


Extraits :

« SFR Group ouvre un nouveau front contre Canal+. Le groupe de télécoms et de médias a formellement saisi l’Autorité de la concurrence au sujet de l’attribution en mai 2016 à la chaîne payante des droits audiovisuels du Top 14 de rugby pour la période 2019-2023, a appris L’Agefi de plusieurs sources. »

« Diffuseur historique du championnat de France et déjà détenteur des droits jusqu’en 2019, Canal+ a obtenu l’exclusivité jusqu’en 2023 à la suite d’un appel d’offres anticipé lancé en avril par la Ligue nationale de Rugby (LNR). »

« En lançant cette procédure, SFR confirme ses ambitions dans les droits audiovisuels de compétitions sportives. Le groupe ne cache pas son intérêt pour le championnat de France de Ligue 1 de Football partagé entre Canal+ et BeIN Sports jusqu'en 2020. »

SFR veut plaquer Canal + sur les droits du Top 14 de rugby - 21/10/2016
http://www.agefi.fr/corporate/actualites/quotidien/20161021/sfr-veut-plaquer-canal-droits-top-14-rugby-202117


Extraits :

« Pour la première fois, SFR était invité aux Rencontres cinématographiques de Dijon organisé par la société des Auteurs Réalisateurs Producteurs (ARP). »

« Intervenant samedi 22 octobre, le PDG Michel Combes y a rappelé ses premiers pas dans les contenus : achat des droits du championnat anglais de football, puis de la série italienne les Médicis, lancement d'un service de vidéo-à-la-demande illimitée par abonnement (Zive rebaptisé SFR Play). »

« Surtout, il a annoncé les étapes suivantes : "je suis prêt à financer le développement des oeuvres, à mettre de l'argent sur la table" pour "contribuer au cinéma français". »

« Un discours qu'a peu apprécié le directeur général de Canal Plus, Maxime Saada, lui aussi invité à Dijon. »

« Il a aussi accusé Zive de "ne pas être localisé en France et de proposer seulement 6 % de films français". »

« Michel Combes a contre-attaqué en criquant les offres à prix cassés proposées par CanalSat chez Free et Orange : "c'est très mauvais de réduire le prix des chaînes. »

« "Aux Etats-Unis, le triple play est vendu 150 dollars, dont 75 ou 80 dollars sont redonnés aux fournisseurs de contenu, ce qui permet de financer une industrie puissante. Personne ne se plaint, ce qui permet de continuer à augmenter régulièrement les prix". »

« Réplique du patron de Canal Plus : inclure dans les abonnements de SFR la chaîne diffusant le championnat anglais, ou un bouquet de journaux et de magazines, donne aussi une impression de gratuité. »

« Dernière pique de Maxime Saada : "SFR veut faire péter la chronologie des médias", c'est-à-dire les accords fixant les dates de sortie d'un film selon les différents supports (salle, DVD, télévision...). »

« (Réponse de Michel Combes NDLR) "Il faut donc faire évoluer la chronologie des médias. Si je souhaite financer une oeuvre, je devrais avoir plus de flexibilité sur le vecteur de diffusion. Pourquoi ne pourrais-je pas la présenter d'abord en vidéo-à-la-demande illimitée par abonnement ?" »

Canal Plus et SFR s'affrontent devant la filière cinéma - 22/10/2016
http://bfmbusiness.bfmtv.com/entreprise/canal-plus-et-sfr-s-affrontent-devant-la-filiere-cinema-1051015.html


Extraits :

« Après un long partenariat avec Canal+, la Fédération Française d’athlétisme a officialisé ce mardi au Sportel de Monaco un partenariat avec SFR jusqu’en 2020 pour la diffusion de ses événements, dont le Meeting de Paris. »

« Après un partenariat de plusieurs années avec Canal+, la FFA a décidé de rallier le nouvel entrant dans le marché de la diffusion de sport, SFR. »

« Il marque le début d’une nouvelle aventure pour un athlétisme français à l’ambition toujours plus forte, aux côtés d’un groupe industriel en pleine expansion qui s’est rapidement imposé comme un acteur majeur des télécoms, des médias et du sport. »

Athlétisme - FFA : SFR remplace Canal + - 25/10/2016
http://www.sport365.fr/athletisme-ffa-sfr-remplace-canal-2770117.html

Derniers commentaires

zelolo, le 27/10/2016 18:05C'est clair. Pour ceux qui aiment le sport ca va bien être emmerdant les échanges de droits sportifs perpétuels.
grocanar, le 27/10/2016 14:45ca sent le combat d arriere garde
Continuer sur le forum...
OVH
© Copyright n9ws 2004-2017 • Design par Fritzerboy, Intégration & Code par N. Vannier
n9ws est un site communautaire et n'engage pas la responsabilité des différents opérateurs.
Cliquez ici pour vous opposer aux cookies de mesure d'audience de Google