Internet

Tout ce que vous devez savoir sur Linux et sa sécurité

Image

Linux est un système d’exploitation reconnu comme invulnérable face aux cyber-attaques. Pourtant, de nombreux témoignages affirment qu’il s’agit ici bel et bien d’un mythe infondé. Quels sont ces risques ? Est-il recommandé de télécharger un VPN pour gagner en sécurité ? Si vous êtes un adepte du fameux logiciel OpenSource, cet article est fait pour vous !

Linux, un système d’exploitation très apprécié

L’OpenSource, un principe séduisant

D’après les utilisateurs, Linux se veut plus performant que d’autres systèmes d’exploitation. L’OpenSource est sans doute l’argument principal cité par ces mêmes personnes. En effet, le programme est tout à fait modulable et répond plus rapidement que Windows, son éternel rival. Enfin, la stabilité gagnée par cette solution a su redorer une image déjà acquise auprès des connaisseurs.

Le choix des versions et distributions

En plus d’être gratuit, Linux est disponible sous différentes versions et distributions. La présence de logiciels initiaux peut donc être entièrement décidée avant le téléchargement. Bref, le logiciel d’exploitation est, depuis quelques années, une alternative intéressante pour personnaliser et optimiser l’utilisation de votre appareil.

Un logiciel devenu vulnérable

Il y a quelques années de cela, la fiabilité était encore un autre point fort du programme OpenSource. Le faible nombre d’utilisateurs était, à ce titre, une explication concrète sur le désintérêt des pirates pour ces logiciels. Cependant, de premiers témoignages virent progressivement le jour sur la toile où les cas d’intrusions ou d’infections furent cités et prouvés.

Par la même occasion, Apple confirma en 2012 une croissance des cyber-attaques réalisés sur les produits Mac. La firme retire alors un slogan important « pas de virus, invulnérable » sur ses images publicitaires.

La croissance du hacking est évidente et le nombre de solutions protectrices explose. Dans ce contexte, télécharger un VPN est un choix fortement recommandé par un grand nombre d’internautes.

Des menaces bien réelles

Erebus, un ransomware dangereux

Vous pensiez que Linux est invincible face aux intrusions ? Le ransomware Erebus a prouvé le contraire en 2017. Celui-ci fut utilisé pour dérober des crypto-monnaies depuis un kit d’exploitation nommé RIG. La société Red Hat, visée par cette attaque, conseille encore aujourd’hui de se protéger contre d’éventuelles tentatives.

Le GoScanSSH

Un logiciel malveillant GoScanSSH vise particulièrement les appareils sous Linux. Celui-ci teste la vulnérabilité du système pour ensuite analyser, voler ou supprimer les données (phishing).

Le virus trojan « main du voleur »

Identifié pour la première fois en 2013, le virus trojan « main du voleur » dérobe vos informations après l’infection. Initialement vendu sur le marché du crime russe, le programme sévit encore de nos jours où les victimes restent impuissantes lors de son exécution.

L’application JAVA « Heur »

En 2014, une application JAVA malveillante nommée « Heur » a infecté un grand nombre d’utilisateurs sous Windows et Linux. Une modification des fichiers essentiels aux systèmes d’exploitation rendait l’appareil totalement inutilisable.

Le réseau de bots « Mayhem »

« Uniquement conçu » pour le fameux logiciel OpenSource, Mayhem est un réseau de bots ayant attaqué les internautes en 2014. Une société russe prouva alors l’existence de failles de sécurité Shellshock.

Le Linux Chapro

Chapro est un soft malveillant ayant pour but d’attirer un cheval de Troie bancaire dans votre ordinateur. Découvert pour la première fois en 2012, certains internautes font aujourd’hui encore mention de ce virus.

« Spike » et ses attaques DDoS

En 2014, un programme appelé « Spike » a infecté de nombreux serveurs Linux. Par la suite, l’infection se développa vers d’autres routeurs PME et Windows.

Un spyware « CrossRat » toujours d’actualité

« CrossRat » est un logiciel espion développé pour attaquer des systèmes sous Linux. Une analyse du répertoire de base est essentielle pour vérifier l’absence de copie des fichiers.

Une liste incomplète

Cette liste ne représente qu’une partie des menaces recensées depuis quelques années. Celle-ci démontre évidemment la vulnérabilité du logiciel OpenSource et les différentes situations auxquelles vous pourriez être exposé.

Télécharger un VPN : bonne idée ou inutile ?

Adapté à tous types d’appareils, les réseaux privés virtuels sont évidemment compatibles sous Linux. Sans équivoque, télécharger un VPN peut réduire drastiquement les risques de hacking. Pour cela, la connexion via un point d’accès « secondaire », l’application d’un protocole et l’emploi d’un système DNS seront des alliés convaincants.

Pour conclure

Qu’il s’agisse de spywares, de malwares ou encore de tentatives de phishing, les appareils fonctionnant sous Linux sont effectivement devenus vulnérables. Télécharger un VPN est une solution intéressante pour maximiser votre sécurité.


Romain

Administrateur de n9ws.com

Partager cet article

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire. Cliquez-ici pour vous connecter.


à voir également