mardi, octobre 4, 2022
AccueilArt et CultureCe qu'il faut savoir du consistoire central israélite de France par Zvi...

Ce qu’il faut savoir du consistoire central israélite de France par Zvi Ammar

On entend toujours parler de consistoire central israélite, sans pour autant connaître les raisons de son existence. Le consistoire central israélite de France ne date pas d’hier. En effet, c’est Napoléon Ier qui l’a mis en place pour administrer le culte israélite en France. Et ce, sur le modèle des autres religions pratiquées sur le territoire français : protestante et catholique. À la tête du consistoire central israélite, le roi n’a pas nommé un pasteur, ni un prêtre, mais un grand-rabbin. Dans cet article, Zvi Ammar nous dit tout ce qu’il y a à savoir sur le consistoire central israélite de France.

Le consistoire central israélite de France, par Zvi Ammar

Selon Zvi Ammar, cela fait plus de 200 ans que les consistoires coordonnent l’organisation du judaïsme en France. Mais avant de parler de consistoire central israélite, on va d’abord se focaliser sur Zvi Ammar. Qui est-il ? Quel rôle joue-t-il au sein du consistoire central israélite ? Eh bien, après avoir été le président de la communauté juive de Marseille. Zvi Ammar est aujourd’hui le président du consistoire régional. Tout au long de son mandat, il a œuvré pour la paix et a travaillé d’arrache-pied pour réunir les différentes communautés religieuses. Maintenant qu’il est à la tête d’un consistoire régional, il travaille pour mener à bien les missions qui lui sont confiées par le consistoire central. Lors d’un entretien qu’il a fait en 2021, il a expliqué que le consistoire central israélite est la fédération de tous les consistoires de France. Il est basé à Paris et regroupe trois cents communautés juives disséminées dans l’hexagone, mais aussi dans les DOM-TOM. En tant que président du consistoire régional, il se pose également les mêmes objectifs que le consistoire central : œuvrer pour la conciliation des différentes communautés ou partis politiques tant qu’ils respectent le vivre ensemble (Zvi Ammar, La tribune 2021).

Le consistoire central israélite de France : qu’est-ce que c’est ?

consistoire central israélite
Crédits : Pixabay

En France, les consistoires israélites sont composés d’un consistoire central qui se trouve à Paris et de consistoires départementaux ou régionaux. Ces derniers sont répartis dans les villes de Strasbourg, Marseille, Bordeaux, Metz, Mayence, Nancy et Haut-Rhin. C’est au cours du XIXème siècle qu’ont été créés les consistoires de Lyon, Besançon, Lille, Vesoul et celui de Bayonne. À la tête des consistoires départementaux, on retrouve le grand-rabbin. Et ce dernier est assisté par quatre membres laïcs qui sont choisis dans l’assemblé des israélites locaux. Le consistoire central quant à lui réunit le grand-rabbin de France et huit membres (laïcs) élus par des israélites provenant de différents départements. Depuis la mise en place du consistoire central israélite par le roi Napoléon Ier en 1808, on a vu défiler 17 présidents différents. Parmi ces derniers, il y a eu David Sintzheim (1809 – 1812), Abraham Vita de Cologna (1812 – 1826), Olry Worms de Romily (1826 – 1843), Adolphe Crémieux (1843 – 1845), Max Cerfbeer (1846 – 1871), Alphonse de Rothschild (1873 – 1911),… et le Président actuel Elie Korchia qui est en poste depuis octobre 2021. Il faut noter que ce dernier a eu le soutien de Zvi Ammar lors de la dernière élection.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Publicité -

LES PLUS POPULAIRES

COMMENTAIRES RECENTS