dimanche, mai 26, 2024
AccueilClimat et EcologieOpter pour une isolation de toiture écologique est un choix judicieux

Opter pour une isolation de toiture écologique est un choix judicieux

Avec environ 30 % de déperditions thermiques générées, la toiture est l’une des principales parties à isoler dans un bâtiment. Si les isolants classiques permettent de minimiser le problème, ils s’avèrent insuffisants pour optimiser l’isolation thermique d’un logement sur le long terme. Il est donc crucial de choisir un isolant sain et une méthode d’isolation de toiture écologique. Cet article vous simplifie la vie dans votre choix.

Isolation de toiture écologique : pourquoi choisir cette approche ?

L’isolation de toiture écologique est une solution pérenne et satisfaisante face à la problématique environnementale. Si les passoires thermiques ne sont plus tolérées en Europe, les travaux de rénovations pour accélérer la transition vers des logements plus respectueux de l’environnement peinent parfois à donner de bons résultats.

Opter pour un isolant toiture naturel permet de limiter l’impact humain sur l’environnement tout en gérant mieux les déchets produits. De plus, cet isolant disponible en permanence et entièrement recyclable ne présente aucun risque pour la santé.

Sur le plan technique, l’isolation naturelle du toit offre de meilleures performances acoustiques et thermiques que les méthodes classiques. Les meilleurs isolants de ce type réduisent considérablement les nuisances sonores tout en servant de régulateurs hygrométriques.

Quel est le meilleur isolant naturel pour le toit ?

Il existe de nombreux isolats naturels pour optimiser le rendement thermique d’une toiture. Ainsi, les flocons de papier ou isolants de cellulose sont presque aussi utilisés que la laine de roche et l’ouate de verre en raison de ses performances d’isolation.

La paille de bois est un choix judicieux pour tous ceux qui souhaitent isoler leur toit avec un matériau parfaitement résistant à l’humidité. Elle se caractérise en effet par son excellente capacité de conductivité thermique et de rétention.

Il est possible d’améliorer la performance énergétique d’un bâtiment en isolant sa toiture avec de la laine de mouton. Alternative par excellence aux laines minérales, ce matériau est très efficace quand il s’agit d’emmagasiner de la chaleur. En outre, il absorbe très bien l’humidité sans se tasser.

Il est possible d’opter pour le chanvre et son caractère ignifuge ou de choisir le liège et ses propriétés antibactériennes, fongicides, étanches et imputrescibles. L’avis d’un professionnel est toutefois requis pour opérer le meilleur choix.

Quelle technique d’isolation faut-il choisir ?

Il est possible d’isoler le toit d’une maison depuis l’intérieur, mais cette technique nécessite une analyse de la sous-toiture en amont. Une fois que l’état de la charpente est connu, l’équipe d’intervention procède de deux manières : avec la technique de l’isolation sous rampants ou la méthode de l’isolation sous toiture. Elle définit également l’épaisseur de l’isolant naturel à mettre en place.

L’isolation écologique par l’extérieur se réalise généralement avec la méthode de Sarking. Elle consiste à couvrir les rampants du toit directement par le haut pour conserver le parement intérieur et préserver l’espace disponible dans les combles.

Outre l’aspect écologique de cette technique, elle offre un confort thermique optimal. Les locataires peuvent ensuite aménager leurs combles pour y créer un coin lecture ou un bureau.

Cette méthode d’isolation thermique est appropriée pour les toitures inclinées par l’extérieur !

n9ws
n9wshttps://www.n9ws.com
Rédacteur en chef du magazine, j'exerce sur internet depuis ces débuts et suis toujours à l'écoute des dernières actualités à partager.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.