vendredi, juillet 30, 2021
AccueilActualite LittéraireUn été anglais de Marc Desaubliaux

Un été anglais de Marc Desaubliaux

Il avait 15 ans, elle en avait 40… La relation interdite entre un adolescent et une femme d’âge mûr pendant un voyage linguistique en Angleterre…

2009. Fabrice, cinquante-six ans, reçoit une lettre qui lui vient d’Angleterre. Il devine immédiatement qui l’a écrite. Il s’agit de Margaret Crown, chez qui il a passé un séjour linguistique. Il avait alors quinze ans, et elle quarante. C’était à l’été 1968. Depuis, pour lui, la vie s’est arrêtée…

Lorsqu’il arrive chez les Crown, Fabrice est accueilli par une femme séduisante d’une quarantaine d’années. Le mari est absent pour le travail, et les enfants au pensionnat. Lui qui n’a jamais véritablement connu ce qu’est l’amour maternel, il apprécie l’affection que lui porte madame Crown. Mais ce qu’il découvre par la suite, c’est que cette affection cache un désir profond. Le jour où elle l’embrasse de force, Fabrice ne s’y attend pas un instant. Choqué, perdu, il s’enferme dans sa chambre. Mais madame Crown a éveillé en lui quelque chose de nouveau. Elle lui a ouvert la porte d’un monde qui lui est inconnu et qu’il est désireux de connaître, même si ça le terrifie…

C’est donc en plein cœur de la campagne de High Wycombe que se déroule la majorité de l’histoire, au Langley Manor. Les descriptions sont précises, si bien qu’on s’y croirait. On découvre le pays au travers des yeux d’un adolescent qui se réjouit de ce qu’il voit. On visite les sites incontournables de Londres en sa compagnie, on s’émerveille de la vie anglaise et toutes ces habitudes que l’on trouve si british. On est charmé par les paysages et l’ambiance de l’époque avec les musiques et les vêtements qui sont subtilement décrits. Marc Desaubliaux a une manière de décrire les lieux qui nous invitent au voyage.

Mais cette beauté des lieux cache un sujet bien délicat, celui de la relation entre un jeune homme de quinze ans et une femme de quarante. L’éducation amoureuse imposée à Fabrice en l’embrassant de force l’amène ensuite à des relations qui semblent consenties, mais le sont-elles vraiment ? N’est-il pas plutôt pris au piège de cette femme en qui il voit aussi bien une mère de substitution qu’une femme qu’il désire ? Car cette expérience, choquante au début, va le marquer au plus profond de son être. Il sortira de ce voyage changé à jamais.

Marc Desaubliaux nous ravit avec son écriture. Ses descriptions des lieux sont merveilleuses, et sa façon délicate d’amener un sujet si sensible que celui du consentement chez un mineur est remarquable. On se plonge dans l’histoire avec plaisir, et on ne veut plus la quitter. On veut savoir comment va s’en sortir cet homme brisé de l’intérieur pour qui la vie s’est arrêtée à cet été 1968. Et la surprise est totale en découvrant le dénouement.

Tout au long du récit, on s’imagine très facilement auprès de la famille Crown. On suit les deux époques avec beaucoup de plaisir. Marc Desaubliaux nous embarque complètement dans son histoire, et nous donne très envie d’aller en découvrir d’autres. Un roman puissant qui nous invite au voyage en Angleterre !

Site de l’auteur : https://www.marc-desaubliaux.fr/

Lien amazon : https://www.amazon.fr/%C3%A9t%C3%A9-anglais-avait-ans-elle/dp/2957099934

n9wshttps://www.n9ws.com
Rédacteur en chef du magazine, j'exerce sur internet depuis ces débuts et suis toujours à l'écoute des dernières actualités à partager.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Publicité -

LES PLUS POPULAIRES

COMMENTAIRES RECENTS