samedi, novembre 27, 2021
AccueilActualités NationalesCovid-19 en France : de nouvelles mesures dans les écoles

Covid-19 en France : de nouvelles mesures dans les écoles

Dans les établissements scolaires, les mesures de luttes contre le coronavirus ont été modifiées. Le port de masque n’est plus obligatoire dans certains départements et un nouveau protocole sanitaire est adopté au primaire. Plus de détails dans cet article.

Fin du port obligatoire des masques

Le port du masque n’est plus obligatoire dans les salles de classe de quelques départements. Apparemment, la pandémie du coronavirus dans le monde est de mieux en mieux contrôlée.

Les départements éligibles pour ces nouvelles mesures

Le port du masque n’est plus obligatoire dans les classes d’écoles primaires de certains départements. C’est ce qu’on peut retenir d’une annonce sur le journal officiel de l’Élysée le jeudi 30 septembre 2021. Il s’agit de 54 départements où le port de masque est obligatoire et de 47 départements où le masque n’est plus une obligation. Il serait aussi possible de faire travailler les enfants en groupe.

Afin de faire partir de ce catalogue, les départements doivent avoir un taux d’incidence estimé à moins de 50 cas pour 100 000 habitants. Ce taux devrait être maintenu au moins cinq jours consécutifs. Selon certaines sources, 10 départements pourraient rejoindre la liste d’ici là. Il s’agit entre autres de : l’Oise, le Bas-Rhin, le Nord, la Savoie, le Territoire de Belfort, l’Aube, etc.

Les 47 départements dont il s’agit sont : Creuse, Calvados, Côte-d’Or, Côte d’Armor, Cantal, Charente-Maritime, Dordogne, Loire, Loir-et-Cher, Landes, Isère, Indre-et-Loire, Indre, Eure, Finistère, Gers, Yonne, Sarthe, Seine-Maritime, Deux-Sèvres, Vosges, Vienne, Vendée, Tarn, Tarn-et-Garonne, Haute-Loire, Loire-Atlantique, Loiret, Lozère, Marne, Manche, Haute-Marne, Meurthe-et-Moselle, Saône-et-Loire, Pas-de-Calais, Orne, Nièvre, Isère, Aveyron, Ardennes, Aisne, Allier, Corrèze, Meuse, Morbihan, et Haute-Saône.

En outre, d’autres départements ont un taux d’incidence de plus en plus proche de celui exigé. On peut citer : la Haute-Vienne, les Hautes-Pyrénées, le Lot, la Haute-Garonne, l’Ille-et-Vilaine, le Puy-de-Dôme, etc. Pour l’instant le rythme d’actualisation de cette liste n’est pas connu. On sait toutefois quand moins d’une semaine, sept nouveaux départements ont rejoint cet annuaire.

Qui est concerné ?

Pour les départements concernés, l’application de la nouvelle mesure a commencé le lundi 4 octobre 2021. D’autres règles pourront aussi être établies selon l’évolution de la situation. Il faut noter que les récentes normes pour le port de masque ne s’appliquent pas pour les personnels des établissements.

D’après le ministère de l’Éducation, pour ce qui a rapport au personnel du primaire « les autorités sanitaires vont se prononcer très prochainement sur la possibilité de lever l’obligation du port du masque en intérieur ».

Cette décision concerne les 47 départements. Ainsi, tous les apprenants et tout le personnel doivent nécessairement porter le masque à l’intérieur des établissements. La mesure est valable pour les collèges et les lycées. Il n’y a donc pas de modification à ce niveau.

Plus de jauge au sein des établissements recevant du public

Dans ces 47 départements, les mesures s’assouplissent pour les établissements ouverts au public. En effet, la jauge de 75 % est enfin levée. Les boites de nuit, les salles de cinéma, les discothèques et les salles de sport pourront accueillir du monde jusqu’à 100 % de leurs capacités d’accueil.

La jauge de 75 % était entrée en vigueur pour éviter la propagation du virus. Étant donné que le taux d’incidence dans ces départements est inférieur à 50 cas pour 10 000 habitants, la mesure n’est probablement plus nécessaire. C’est un soulagement pour ces établissements qui pourront peut-être augmenter leur chiffre d’affaires.

Quelques nouvelles règles au primaire

Les conditions de fermeture des classes au primaire changent également. Depuis le lundi 4 octobre, un nouveau protocole sanitaire a été adopté dans les écoles primaires. La nouvelle règle « consiste, à chaque fois qu’il y a un cas positif, à tester toute la classe et à ne renvoyer à la maison que ceux qui sont positifs » ; a déclaré Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale.

Ce nouveau protocole permettra de ne pas fermer automatiquement les classes, dès qu’un cas est détecté. Jusqu’au mois de septembre 2021, c’est ce qui se passait dans les écoles. C’est-à-dire que les classes étaient systématiquement fermées dès qu’un seul cas de Covid-19 était recensé. On devrait donc assister à la baisse des fermetures des salles de cours, ce qui favoriserait un meilleur déroulement des activités scolaires. Toutefois, les classes seront immédiatement fermées si l’enseignant est infecté.

Lorsqu’il y a contamination au collège et au lycée, les élèves contaminés devront s’isoler pour permettre le déroulement des cours. En outre, les apprenants non vaccinés qui sont entrés en contact avec les personnes vaccinées doivent aussi s’isoler pendant une semaine.

En septembre, on comptait 2 366 classes fermées à cause de la pandémie du Covid-19. Ce chiffre est moins inquiétant que ceux précédents. De plus, il ne s’agit que de 0,45 % des classes du pays. En ce qui concerne la fermeture des établissements scolaires, un collège et 18 écoles ont dû fermer les portes (soit 0,032 % des établissements du pays).

 

Raymond Alami
Coach sportif et bien-être, j'apporte toute mon expertise au site N9ws.com sur les domaines qui me tiennent à cœur. Le sport est devenu un art de vivre à part entière et je vais vous partager toutes mes expériences et mon savoir sportif.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Publicité -

LES PLUS POPULAIRES

COMMENTAIRES RECENTS