lundi, septembre 20, 2021
AccueilActualités NationalesLa forte progression des talibans en Afghanistan

La forte progression des talibans en Afghanistan

Depuis le début du retrait de troupes américaines en Afghanistan, les combats ont repris de plus belle. On compte déjà des milliers de déplacés et des centaines de morts. Plus d’information dans cet article.

Le point des territoires conquis par les talibans

Les talibans s’accaparent de plus en plus en territoire en Afghanistan. La situation du gouvernement ne semble pas freiner l’expansion des soldats talibans. Le retrait des troupes américaines et les relations tendues entre autorités afghanes ne permettent pas de mieux contrer les talibans.

Il y a quelques jours, ces derniers ont conquis la troisième ville afghane. Il s’agit de la ville d’Hérat, capitale de la province d’Hérat. Après plusieurs jours de résistances de l’armée afghane, les talibans ont finalement pris possession de la ville. Ils ont aussi conquis plusieurs autres villes dont : Ghazni, Kandahar (deuxième ville de l’Afghanistan), Lakshar Gah, etc.

Dans la nuit du vendredi 13 aout 2021, la capitale de la province de Ghor, nommée Chaghcharan est également tombé entre les mains des talibans. Après cette défaite, le gouvernement afghan a aussi perdu la ville de Pul-e-Alam. Au total, environ la moitié des capitales de province sont entre les mains des talibans. Le pays compte 37 capitales de province. Plusieurs postes frontaliers et de grandes zones rurales sont désormais entre les mains des insurgés.

Crédits : Pixabay

Une armée fragilisée

Les combats affaiblissent de plus en plus l’armée afghane. Celle-ci doit faire face à la multiplication des zones de combats et la brutalité des talibans. L’armée est contrainte de se charger de la sécurité de plusieurs provinces. Les efforts sont ainsi éparpillés et les soldats sont épuisés.

Le dimanche dernier, l’armée a subi une défaite désastreuse. En effet, le reste de la troupe loyaliste qui protégeait l’aéroport de Kunduz a déposé les armes face aux talibans. Ces derniers se sont rendus aux talibans qui ont profité de la situation pour prendre possession de leur équipement. La nouvelle a été diffusée par le conseiller de la province, Amruddin Wali.

La proposition d’un gouvernement intérimaire

Depuis le début du retrait des troupes américaines, les talibans ont multiplié les attaques et s’emparent de plusieurs villes. Mais, le gouvernement afghan a toujours réfuté une probable avancée des talibans et assure contrôler la situation. Le président de l’Afghanistan Ashraf Ghani s’est rendu personnellement dans la partie nord du pays pour remobiliser ces troupes. Il s’est principalement rendu à Mazar-i-Sharif.

Les talibans renforcent les attaques autour de cette ville stratégique, mais sont toujours tenus en échec par l’armée. Si cette ville tombe aux mains des talibans, ces derniers pourront attaquer plus facilement Kaboul. Au cours de sa visite, le président afghan a affirmé sa volonté de changer encore une fois le chef de l’armée. Au point où en sont les combats, il est probable qu’un gouvernement intérimaire naisse.

D’après l’AFP, Kaboul à faire une proposition aux talibans. Il s’agissait de « partager le pouvoir en échange d’un arrêt de la violence dans le pays ». La proposition fut faite en anonymat par un négociateur probablement délégué par le gouvernement. Les chances que cette proposition soit acceptée sont très réduites.

La situation vue de l’extérieur

Le président américain Joe Biden, acteur du retrait des troupes américaines de l’Afghanistan a affirmé : « Je ne regrette pas ma décision ». Ce dernier ajoute « Les Afghans doivent avoir la volonté de se battre pour eux-mêmes et pour leur nation ». Les États-Unis contre toute attente, aideront toujours l’armée afghane et resteront à leur disposition pour des attaques aériennes.

Le Royaume-Uni compte déployer des milliers de soldats pour la sécurité et le rapatriement de ces ressortissants. L’Allemagne affirme qu’elle supprimerait ces aides à l’Afghanistan si le pays tombe entre les mains des talibans. L’aide de l’Allemagne est évaluée à près de 430 millions d’euros chaque année.

Le mardi, à Doha, a eu lieu une réunion de réconciliation entre les belligérants afghans. La Chine, le Royaume-Uni, le Pakistan, les États-Unis, le Qatar, l’Ouzbékistan, et des représentants de l’UE et de l’ONU étaient présents à cette réunion.

Renvoie des réfugiés afghans de l’Europe : divergences des points de vue

Les combats en Afghanistan soulèvent des problèmes relatifs aux réfugiés afghans en Europe. Les Pays-Bas et l’Allemagne suspendent l’expulsion de migrants venus de ce pays. La France a adopté également la même mesure depuis le jeudi. Il faut noter que la semaine passée, plusieurs pays, dont l’Allemagne, les Pays-Bas, l’Autriche et le Danemark ont demandé le maintien des possibilités d’expulsion des migrants afghans.

Raymond Alami
Coach sportif et bien-être, j'apporte toute mon expertise au site N9ws.com sur les domaines qui me tiennent à cœur. Le sport est devenu un art de vivre à part entière et je vais vous partager toutes mes expériences et mon savoir sportif.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Publicité -

LES PLUS POPULAIRES

COMMENTAIRES RECENTS