jeudi, septembre 23, 2021
AccueilEntreprise - BusinessQuelle est la structure idéale pour un email marketing ?

Quelle est la structure idéale pour un email marketing ?

Jadis, les campagnes publicitaires passaient volontiers par le courrier postal. Aujourd’hui, entre les coûts d’affranchissement qui augmentent d’année en année et les Français qui déménagent de plus en plus souvent au cours de leur vie, ce n’est plus le bon plan. Seuls nos grands-parents continuent de recevoir encore quelques prospectus bien ciblés, mais pour la société en général l’heure est aux e-mailings. Rapide, simple, instantané, monnaie courante, pas trop intrusif : l’e-mail marketing, surtout encadré par le RGPD et la CNIL, est un levier dont il est impossible de se passer, pour activer des prospects, fidéliser des clients ou relancer des indécis. Cependant, face au flot d’e-mails publicitaires reçus chaque jour par les internautes, il convient de mettre toutes les chances de son côté.

Un e-mail publicitaire universelle ?

Pour créer une campagne d’email marketing, ce que l’on recherche à l’arrivée, c’est la conversion. Pour arriver jusque-là, plusieurs étapes doivent être franchies : 1° la bonne réception de l’e-mail ; 2° son ouverture ; 3° le clic.

Si la première étape dépend plutôt de la qualité du fichier d’adressage et de la réputation du nom de domaine, ainsi que de la qualité du système d’envoi sélectionné (Sarbacane par exemple), les deux autres sont totalement fonction de l’e-mail marketing en lui-même, tandis que la 4° et dernière étape, celle de la conversion, fera intervenir le site Internet de l’e-boutique ou de l’entreprise.

Concrètement, la structure d’un e-mail marketing doit être claire et minimaliste. Évitez les longues tartines de textes. Privilégiez les expressions chocs, sans jamais entrer dans le ridicule non plus, surtout au niveau de l’objet du message (un critère décisif pour l’ouverture du courriel, plus encore que le nom de l’expéditeur !). N’oubliez pas les boutons call-to-action. Faites des tests, notamment pour l’adaptabilité mobile. Veillez à tracer les clics et à pouvoir exporter des données sur chacun de vos envois, afin de pouvoir ajuster ou corriger pour les prochaines fois ce qui mériterait de l’être.

Images, marges et volume

De nombreux outils de gestion de campagnes proposent des templates, c’est-à-dire des modèles ou des designs, prédéfinis et parfaitement dans l’air du temps. C’est très pratique pour gagner du temps et s’assurer de ne commettre aucune faute de goût, à condition de se donner la peine de faire quelques modifications en vue d’une personnalisation accrue de l’e-mail pub.

Autrement, quelques critères universels méritent d’être donnés au sujet des courriers électroniques publicitaires.

De façon conventionnelle, on évite les e-mails marketing dont la largeur serait supérieure à 600 pixels, ce que confirme La Fabrique du Net pour ne pas avoir de surprises avec les affichages miniaturisés. Côté poids, le template devrait être inférieur à 1 Ko, et l’e-mail à 1 Mo. Les photographies doivent être en JPEG, les autres images en PNG (tout en les optimisant).

La police utilisée doit être classique et lisible, déjà connue des systèmes qui recevront le courriel (Arial notamment).

L’affichage pourra malgré tout varier selon le service de messagerie du destinataire. L’important est de prévoir un message qui convienne à tous.

Nathalie Chambon
Fan de décoration et de design, j'en fais désormais mon métier, notamment grâce à ce journal où je viens parler de déco, de mode et des dernières tendances en terme d'architecture.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Publicité -

LES PLUS POPULAIRES

COMMENTAIRES RECENTS