lundi, septembre 20, 2021
AccueilBien-EtreComment fonctionne un emballage isotherme pour conserver la chaleur ?

Comment fonctionne un emballage isotherme pour conserver la chaleur ?

Beaucoup de personnes se demandent si l’emballage isotherme peut conserver la chaleur, et la réponse est oui. Il peut garder à la fois le froid et le chaud. La chaleur est emprisonnée pour conserver les aliments à la bonne température, ça les empêche de devenir rassis. Pour bien comprendre comment l’emballage isotherme peut conserver le chaud, lisez attentivement tout ce qui va suivre.

Le fonctionnement de l’emballage isotherme

L’emballage isotherme comprend une isolation multicouche. Il y a une couche extérieure, une doublure et une couche intermédiaire permettant l’isolation. C’est cette dernière qui est la plus importante pour la conservation de la chaleur. Alors que dans les boîtes de repas et les thermos, il y a un vide entre la couche extérieure et la couche intérieure, pour éviter la dissipation d’énergie, l’emballage isotherme garde la chaleur grâce à une couche centrale qui est faite de mousse. D’ailleurs, plus cette mousse est dense et épaisse, plus l’isolation sera meilleure. C’est cette couche qui empêche la chaleur de s’infiltrer dans la couche extérieure et évite le froid d’atteindre le contenu. Mais il y a également une couche de protection supplémentaire. La majorité des emballages isothermes comprennent une couche intérieure ou une doublure en papier d’aluminium, en vinyle lourd ou en plastique, c’est imperméable tout en réfléchissant la chaleur, et donc, l’énergie thermique rayonnée par les aliments. La couche intérieure n’absorbe pas cette dernière tout en la laissant pas s’échapper. Ainsi, les aliments à l’intérieur de l’emballage isotherme gardent leur température, leur saveur et leur humidité d’origine plus longtemps.

Le temps de conservation de la chaleur

emballage isotherme
Crédits : Pixabay

Il est difficile de dire avec précision la durée de conservation de la chaleur dans le cas d’un emballage isotherme, car ça dépend de plusieurs facteurs, notamment la température extérieure, de la qualité de l’emballage et la présence ou non d’un gel chauffé ou congelé dans l’emballage. Mais généralement, si les aliments à garder sont sans sel ajouté, ils restent au chaud 2 à 3 heures, à condition qu’ils soient chauds, et 4 à 5 heures s’ils sont froids. On gagne 3 ou 4 heures en plus s’il y a un sachet de gel congelé ou chauffé. Toutefois, il existe des astuces pour l’amélioration des performances d’un emballage isotherme. Si les aliments doivent rester chauds, mettez une source chaude dans le sac. Pensez aussi à réchauffer les aliments avant de les mettre dans l’emballage isotherme. Pour éviter que la chaleur se dissipe, il est possible d’emballer les aliments avec une feuille d’aluminium qui deviendra une couche d’isolation supplémentaire et d’enrouler le tout avec un torchon. Notez que l’aluminium est un bon réflecteur de rayonnement thermique, c’est entre 97 et 98 %. Mais encore, il ne faut ouvrir l’emballage qu’au moment de consommer ce qu’il y a dedans pour ne pas que l’énergie thermique s’échappe. Également, placez le sac dans un lieu climatisé. Il ne faut pas mélanger les aliments chauds et les aliments réfrigérés dans un même sac. Notre dernier conseil est de bien le remplir. Donc, prenez un emballage isotherme à la bonne taille, car s’il n’est pas bien rempli, il ne sera pas efficace.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Publicité -

LES PLUS POPULAIRES

COMMENTAIRES RECENTS