samedi, novembre 27, 2021
AccueilGastronomieLa modernisation de la gastronomie française grâce au Fooding en 20 ans

La modernisation de la gastronomie française grâce au Fooding en 20 ans

Depuis 2000, le Fooding a marqué sa présence dans la gastronomie avec pour idée d’apporter de la modernité et surtout du changement positif. Ça fait 20 ans déjà que cette mission a débuté. Comment expliquer cette révolution qu’il a faite durant ces années ?

La valorisation de la gastronomie

À une époque donnée précisément au début des années 2000, les autres formes d’arts telles que la musique et la mode étaient vraiment primées. Cependant, la gastronomie se retrouvait encore dans la classe des dévalorisés. Pour mettre fin à cette discrimination dite artistique, le Fooding fut inventé. La passion avec laquelle ces précurseurs l’ont mis en valeur a été impressionnante. Depuis ces moments, le secteur des cordons-blues a commencé (peu à peu) à s’imposer en tant qu’art authentique et complet.

Alexandre Callas le fondateur du Fooding n’a pas hésité à revivre la nostalgie de cette époque qui a été vraiment douloureuse pour les maîtres de la cuisine. Il précise que ces moments ont été marqués par la honte et qu’il a fallu créer le Fooding pour tout changer. Une création qui selon lui a été salvatrice. Il exprime aujourd’hui sa fierté par rapport à ce combat dont la victoire n’était pas pour autant prévisible. Les débuts de cette innovation ont été très durs, mais l’essentiel se trouve dans le gain de cause qui est obtenu.

modernisation de la gastronomie française
Crédit : Pixabay

La créativité des termes et des concepts

Le dictionnaire gastronomique est exceptionnel aujourd’hui et le Fooding y a contribué. Des termes et des concepts ont été innovés afin de rendre plus riche le vocabulaire de cet art. Il s’agit par exemple de « Sophistroquet », « Cave à manger » et autres.

Mais l’un des concepts les plus tendanciels est la « Bistronomie ». Ce mot a été employé pour la première fois par Sébastien Demorand (Journaliste gastronomique) lors d’une importante réunion. Ce concept a eu pas mal de notoriété. Il est l’osmose des termes  « Bistro » et « Gastronomie ». Cette nouvelle mode de cuisine a donné du sens à la vie de plusieurs personnes. Elle a permis aux personnes des catégories plus ou moins défavorisées de profiter de bons plats à des prix raisonnables.

On peut même parler d’une démocratisation de la gastronomie à des coûts d’accessibilité. Emmanuel Rubin considère la bistronomie comme « la personnalité » même du Fooding dans son ensemble. Avec cette tendance, les gens mangent bien dans des conditions adéquates et ne dépensent pas assez.

La sociabilité et le collectivisme à point nommé

Le Fooding a gagné le cœur des gens parce que les personnes qui se sont mises ensemble pour cette révolution ont été très dynamiques. L’esprit d’équipe, la solidarité et l’unanimité sont les maîtres mots ou l’incarnation du Fooding. L’intelligence collective a permis à ces volontaires du changement de pouvoir apporter un plus à ce qui existait auparavant. Toutes les démarches ont été faites en excluant l’individualisme et en faisant appel au collectivisme. Plusieurs catégories de personnes ont travaillé avec ce groupe. Au nombre de celles-ci, il y a des journalistes, des illustrateurs, des chefs, etc.

Le collectif du Fooding est vaste et énorme. Le Fooding compte aujourd’hui des millions d’euros grâce à cette ouverture d’esprit et ce manque d’ego vis-à-vis du monde extérieur. Il va même au-delà du collectif et représente aujourd’hui une génération de cuisiniers qui au fil du temps améliore ses aptitudes.

modernisation de la gastronomie française
Crédit : Pixabay

La rencontre des arts

Le Fooding n’a pas été rancunier bien qu’au début, son secteur était à la ramasse comparativement aux autres. Aujourd’hui, il rassemble plusieurs mondes autour de lui. Il réunit des chanteurs, des stars de divers domaines, des célébrités, etc.

Pour faire simple, il faut avouer que durant ces vingt ans, de bonnes stratégies ont été adoptées sur plusieurs plans. C’est ce qui a fait que le Fooding a pris une place importante dans la gastronomie française.

 

Isabelle Bouchard
J'ai été une des premières à passer une formation de Web Rédactrice et suis devenue une rédactrice reconnue auprès des agences web et autres agences de presse en ligne. Je suis là pour vous prouver que la qualité des écrits d'une Web Rédactrice peut largement concurrencer celles des journalistes les plus expérimentés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Publicité -

LES PLUS POPULAIRES

COMMENTAIRES RECENTS