dimanche, janvier 24, 2021
Accueil Artisanat L’artisanat et la pandémie du coronavirus en France

L’artisanat et la pandémie du coronavirus en France

L’artisanat désigne la transformation ou la production minutieuse d’articles à l’aide d’un savoir-faire sans intervention de mécanismes industriels. Il utilise des procédés manuels pour concevoir des produits à caractère décoratif qui seront commercialisés pour garantir leur rentabilité. En tant que tel, l’artisanat représente une composante importante de l’économie en France. Découvrons dans la suite les retombées de la crise du coronavirus sur le secteur artisanal et les mesures prises à cet effet.

Les retombées de la crise sanitaire sur le secteur

La France est un pays d’Europe où l’artisanat est très développé et on y recense plus de deux millions d’entreprises artisanales à ce jour. Cette statistique importante représente une part significative dans l’économie du pays. De ce fait, le secteur artisanal est directement affecté en cas de crise généralisée. En effet, plusieurs conséquences dramatiques ont été observées dans ce secteur suite à l’avènement de la crise du coronavirus. L’enquête CMA France menée auprès des acteurs du secteur a permis de recenser plusieurs d’entre elles qu’il est de bon ton de souligner. Il s’agit essentiellement de :

  • La régression des activités ;
  • Une diminution de la fréquentation des points d’exposition par les clients/visiteurs ;
  • La réduction drastique des commandes d’articles ;
  • L’augmentation considérable des délais prévus pour les approvisionnements ;
  • Allongement des dates de livraison de produits ;
  • Les retards de paiement des salariés d’entreprises ;
  • La baisse des recrutements ;
  • Le report des projets prévisionnels.

Ces conséquences se rapportent à divers types d’acteurs qui interviennent dans le secteur. On distingue principalement les acteurs en charge de l’industrie, des services aux ménages, de la construction et du commerce alimentaire.

corovirus et artisanat en france
Crédit : Pixabay

Les mesures prises

Pour résorber ces problèmes désastreux tels que présentés ci-dessus qui menacent le secteur de l’artisanat, plusieurs mesures ont été prises. Ces dernières se catégorisent à deux niveaux importants que sont l’État et les artisans eux-mêmes.

Par l’État

Les lignes des programmes d’appui aux entreprises en cette période de crise contiennent les dispositions et budgets alloués au secteur de l’artisanat. En effet, en tant que secteur prépondérant de l’économie en France, l’artisanat occupe une place de choix légitime dans les plans de redynamisation. Ainsi, des exonérations et réductions de charges sociales (contributions patronales et cotisations) ont été appliquées pour les entreprises artisanales. Selon la masse salariale perçue au préalable par les salariés des mesures telles que l’aide au paiement des loyers, l’attribution de fonds de solidarité s’applique. La prise en charge de 10 jours de congés payés et la garantie de prêts avec faible intérêt font également partie de ces mesures.

Par les artisans

Au lieu de laisser cette situation de crise les faire oublier du public, les artisans dans plusieurs régions du pays ont formé des associations. Celles-ci ont pour but premier de faire connaître les créations des membres à des horizons au-delà des frontières. Aussi, les associations ont vu le jour avec la création de plateformes digitales sur lesquelles se font désormais les échanges et transactions pour la vente d’articles. Accessibles à tous, ces plateformes présentent les diverses productions des artisans avec des descriptions de caractéristiques et leurs coûts respectifs. L’initiative née dans la région ouest-française de Lesneven s’étend progressivement à tout le pays dans l’espoir d’être adoptée par tous les artisans du monde.

corovirus et artisanat en france
Crédit : Pixabay

Aussi, un plan de relance du secteur artisanal a été présenté par les représentants du réseau national français des Chambres de métiers et de l’artisanat. Ce plan se décline en douze points qui représentent des propositions sur les plans économiques, sociaux et fiscaux.

En définitive, il faut admettre que la pandémie du coronavirus qui a beaucoup touché l’économie française n’a pas épargné l’artisanat. En effet, ce secteur essuie des conséquences fâcheuses qui ont affecté considérablement sa productivité au cours de l’année. Néanmoins, des mesures diverses et variées sont mises en œuvre à tous les niveaux pour assurer une relance durable du secteur en France.

Audrey Gallinaro
Après un cursus au Centre universitaire d'enseignement du journalisme de Strasbourg, j'ai travaillé dans plusieurs journaux locaux avant de me prendre au jeu des journaux en ligne comme N9ws.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Publicité -

LES PLUS POPULAIRES

COMMENTAIRES RECENTS