samedi, avril 13, 2024
AccueilEntreprise - BusinessLes différents usages d'un hangar agricole

Les différents usages d’un hangar agricole

Pour gérer de manière efficace une exploitation agricole, il est important d’avoir un sens de l’organisation. Dans le cas contraire, on risque de perdre énormément d’argent. Parmi les constructions qui permettent de gérer les productions agricoles, il y a le hangar agricole. Très pratique, le hangar permet aux agriculteurs d’abriter les récoltes, les animaux et les machines agricoles dans un seul endroit. Cependant, des questions se posent. Le hangar agricole est-il plus pratique et plus avantageux qu’une grange ? Existe-t-il des formalités administratives concernant sa construction ? Quels sont ses différents usages ? On vous explique tout ce qu’il y a à savoir sur ce sujet dans cet article.

Le hangar agricole, ce qu’il faut savoir

Comme son nom l’indique, le hangar agricole est un bâtiment que l’on installe dans une exploitation agricole. Tout comme la grange, il sert à stocker les récoltes, les foins et les animaux. Ce qui fait la différence, c’est que le hangar peut également protéger les tracteurs et autres machines agricoles contre les intempéries. Certains fermiers n’hésitent même pas à y installer les matériels nécessaires pour tondre les moutons. En somme, le hangar agricole est un espace que l’agriculteur ou le fermier peut personnaliser selon ses besoins et ses envies. Et pour le construire, il n’y a pas une configuration en particulier qu’il faut respecter. Le propriétaire a le choix entre un hangar ouvert ou un hangar fermé. Et ce choix va grandement dépendre des récoltes qui seront stockées dans le hangar. Vu qu’il offre un grand espace où l’on peut travailler confortablement, certaines entreprises n’hésitent pas à transformer des hangars agricoles en ateliers. Leur objectif étant d’exploiter le moindre espace pour augmenter la production. En somme, tout comme la tente de stockage, le hangar agricole est un espace polyvalent. Il n’est pas seulement réservé à l’exploitation agricole.

Comment construire un hangar agricole ?

hangar agricole
Crédits : Pixabay

L’installation d’un hangar agricole est soumise à des formalités administratives. Cependant, les démarches ne sont pas trop compliquées. Si la surface au sol du hangar ne dépasse pas 20 m², une simple déclaration de travaux suffit. Dans le cas contraire, il faut demander un permis de construire auprès de la commune. Toutefois, pour être sûr d’obtenir le permis, il est important de se référer au PLU (Plan Local d’Urbanisme). En effet, les règlementations ne sont pas les mêmes d’une zone à une autre. Il est conseillé de s’informer sur les obligations que la zone d’implantation impose avant de commencer les travaux. Pour construire un hangar agricole, il existe des consignes de sécurité qu’il faut respecter. L’objectif étant non seulement de protéger les agriculteurs, mais aussi les bétails qui y seront stockés. Également, il faut veiller à ce que les installations électriques suivent les normes en vigueur. Maintenant, la question est de savoir qu’est-ce qui compose le hangar agricole. Personnalisable à souhait, le hangar est composé d’une ossature, d’un bardage et d’une couverture. Et pour assurer l’énergie nécessaire à son fonctionnement, les agriculteurs optent la plupart du temps pour des panneaux photovoltaïques. Le hangar agricole, à quoi sert-il ? C’est le bâtiment par excellence pour les agriculteurs qui cherchent à professionnaliser leur activité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.