jeudi, avril 15, 2021
Accueil Argent et Placements Les opérations bancaires qui augmentent en 2021

Les opérations bancaires qui augmentent en 2021

Cette année, les frais bancaires vont augmenter en moyenne de 0,6 %. En effet, les citoyens de l’hexagone devront débourser en moyenne 216,7 euros pour pouvoir faire usage des services de leur banque. Cette hausse est la plus forte enregistrée depuis 4 ans. Ces résultats qui découlent de l’analyse du groupe Panorabanques ne font que confirmer la précédente étude de l’association de consommateurs CLCV. Panorabanques s’est basé sur les données de l’institut national de la statistique et des études économiques (Insee). Les « inactifs » séniors devront payer 287 euros, les CSP+, 270 euros, les séniors 257 euros et les jeunes de 18 à 25 ans, 78 euros. Par rapport à 2020, 6 opérations bancaires enregistrent des hausses de frais.

Les frais de tenue de compte

Actuellement, tous les établissements facturent des frais de tenue de compte sauf le Crédit Coopératif, les banques en ligne et le Crédit Agricole Ile-de-France. Cette année, ces frais s’élèvent à 18,2 euros. Lorsque les frais de tenue de compte sont inclus, la moyenne s’élève à 23,7 euros.

La cotisation de la carte bancaire

Cette année, la cotisation annuelle de la carte bancaire passe à 61,90 euros. Cette augmentation est due à l’arrêt de la commercialisation de la carte Visa Electron dans certaines banques régionales. Cette carte a été remplacée par une carte visa de paiement à autorisation quasi-systématique. Il n’y a plus une très grande différence entre la facturation de la carte différée et celle à débit immédiat (0,7 euro seulement). Les banques ont une préférence pour les cartes à débit différé car c’est celle qui leur permet de gagner davantage.

 Les retraits aux distributeurs

En 2021, les retraits déplacés seront plus coûteux. Ils ont augmenté de 1,8 %. Le nombre de retraits déplacés gratuits par mois a été revu à la baisse. Sur les 146 établissements sur lesquels Panorabanques s’est basé pour faire cette étude, deux ont limité leur nombre de retraits à 3 et 5 autres ont considérablement réduit cet avantage. 14 banques ont également décidé d’augmenter le coût unitaire de chaque retrait déplacé.

Les opérations en agence

En 2021, les frais de virements occasionnels n’ont augmenté que de 2,4 %. Cette hausse est moins importante que celle observée en 2020.

L’envoi du chéquier

Cette année, 35 établissements ont revu l’envoi du chéquier en recommandé à la hausse. Les frais passent de 6,65 euros à 6,95 euros. Certaines structures comme le Crédit Agricole Loire Haute-Loire et la Caisse d’Epargne d’Auvergne et du Limousin ont augmenté les frais de plus de 30 %.

Le coût du découvert non autorisé

Le coût du découvert non autorisé a également connu une petite augmentation. Seules les banques en ligne ne facturent pas les commissions d’intervention. Elles bénéficient de cet avantage par rapport aux autres car elles n’autorisent pas le découvert. Les tarifs des banques traditionnelles ont quasiment tous été revus à la hausse. Le montant de la facture du découvert non autorisé est beaucoup plus élevé (en moyenne 66 euros) à cause des commissions d’intervention.

Céline
Je suis enseignante/chercheuse depuis plus de 15 ans et je me suis spécialisée dans le domaine de l’économie et de l'environnement. Je suis certaine que ces deux domaines sont fait pour avancer ensemble et que l’économie verte es amenée à ce développer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Publicité -

LES PLUS POPULAIRES

COMMENTAIRES RECENTS