mardi, janvier 25, 2022
AccueilActualités NationalesOmicron : le nouveau variant du coronavirus qui inquiète l’Europe

Omicron : le nouveau variant du coronavirus qui inquiète l’Europe

La particularité du coronavirus ne réside pas uniquement dans le fait qu’il se propage très vite. Le virus mute assez rapidement et donne naissance à de nouveaux variants plus virulents. Un nouveau variant (Omicron) a été découvert et plusieurs gouvernements prennent déjà des mesures drastiques.

L’apparition du variant omicron

La propagation du variant « Omicron » dans toute l’Europe n’est qu’une question de temps. L’étude complète de ce virus nécessiterait près de trois semaines. Pour le moment, la présidente de la Commission européenne, Ursula Von der Leyen invite la population à se faire vacciner. Cette dernière estime qu’un fort taux de vaccination est pour l’instant la meilleure arme contre le variant Omicron.

En Europe, ce nouveau variant du coronavirus a été détecté le vendredi 26 novembre 2021 aux Pays-Bas. Les deux personnes testées positives étaient à bord d’un avion provenant de l’Afrique du Sud, qui a atterri à Amsterdam. Pour l’heure, les autorités néerlandaises affirment que plus de 60 personnes sont déjà contaminées par Omicron. Les Pays-Bas sont l’un des premiers pays à commencer les recherches sur ce virus.

L’Institut national de santé publique néerlandais a affirmé que : « Le variant omicron a jusqu’ici été identifié dans 13 des tests positifs. Mais, l’enquête n’est pas encore terminée. Le nouveau variant pourrait être retrouvé dans d’autres échantillons ».

Que s’est-il passé à Amsterdam ?

Alors que le test de ces deux passagers du vol provenant de l’Afrique du Sud était positif, 531 tests étaient négatifs. Afin de contenir immédiatement la propagation du virus, les personnes contaminées ont été rapidement mises en quarantaine. Ils furent convoyés vers un hôtel assez proche de l’aéroport.

Le ministre de la santé néerlandais, Hugo de Jonge demande aux personnes venant de cette région de « se faire tester aussi vite que possible ». Pour l’heure, le ministre se montre très préoccupé, car de forts risques de propagations aux Pays-Bas ne sont pas exclus. L’OMS estime que c’est un dangereux variant, mais seule la suite de la situation pourrait mieux éclaircir.

En Allemagne

L’Allemagne a détecté un nouveau patient. Il serait venu de l’Afrique du Sud. Le ministère régional des affaires sociales de Hesse a déclaré que « Le résultat du séquençage complet du (génome) a confirmé le soupçon qu’une personne qui était arrivée le 21 novembre en Allemagne à l’aéroport de Francfort en provenance d’Afrique du Sud, était infecté par le variant Omicron ».

Selon le communiqué du ministère, la personne atteinte est entièrement vaccinée. Cette dernière a décidé de faire un test lorsqu’il présentait quelques symptômes. Les résultats se sont avérés positifs. En tout ; l’Allemagne recense trois cas confirmés du variant Omicron. Les deux autres cas ont été détectés chez des passagers d’un avion provenant de l’Afrique du Sud.

D’après le centre européen de prévention et de contrôle des maladies, omicron représente un risque « élevé à très élevé ». Ce nouveau virus, signalé pour la première fois en Afrique du Sud, se propage assez vite et il est encore peu connu des scientifiques.

Plusieurs pays touchés

Plusieurs pays de l’Europe ont déjà recensé leur premier cas. Il s’agit notamment de : la Belgique (un cas), l’Allemagne (trois cas), Royaume-Uni (deux cas), la République tchèque (un cas), l’Italie (un cas). En outre-Manche, les premières contaminations sont dues à des voyages depuis l’Afrique Austral. Les villes de Chelmsford et de Nottingham sont les lieux où ont été détectés les premiers cas.

Les nouveaux cas positifs au virus Omicron ont contraint les autorités à prendre de nouvelles dispositions pour maitriser sa propagation. De nouvelles mesures devraient entrer en vigueur ce jour. Dorénavant, tous les passagers doivent obligatoirement faire un test PCR dès qu’ils arrivent dans le pays. Après le test, les passagers patienteront en quarantaine, afin qu’arrive leur résultat. En outre, le port du masque est obligatoire dans les transports publics et les magasins.

En Suisse, les autorités estiment avoir recensé le premier cas lié au virus Omicron. Toutefois, l’office fédéral de la santé a affirmé par un tweet que « le séquençage apportera des certitudes dans les jours à venir ». De nombreuses autres régions ont eu leur premier cas. On peut citer : le Canada (deux cas), le Bostowana, Malawi, l’Australie (deux cas), Israël (un cas) et Hong Kong.

La fermeture des frontières

Les vols en provenance de plusieurs régions de l’Afrique Australe sont pour l’instant non autorisés. Il s’agit entre autres des vols venant du Zimbabwe, de l’Afrique du Sud, du Mozambique, de l’Eswatini, du Malawi, du Botswana, de la Namibie, et du Lesotho. En Israël, l’accès au territoire est interdit pour toutes personnes étrangères.

D’après un communiqué du gouvernement de l’Afrique du Sud : « Cette dernière série d’interdictions de voyager revient à punir l’Afrique du Sud pour son séquençage génomique avancé et sa capacité à détecter plus rapidement de nouveaux variants. L’excellence scientifique doit être applaudie et non punie ».

 

Raymond Alami
Coach sportif et bien-être, j'apporte toute mon expertise au site N9ws.com sur les domaines qui me tiennent à cœur. Le sport est devenu un art de vivre à part entière et je vais vous partager toutes mes expériences et mon savoir sportif.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Publicité -

LES PLUS POPULAIRES

COMMENTAIRES RECENTS