jeudi, avril 15, 2021
Accueil Apps - Logiciel Les utilisateurs de WhatsApp quittent la plateforme pour la concurrence

Les utilisateurs de WhatsApp quittent la plateforme pour la concurrence

L’application de messagerie instantanée WhatsApp a récemment changé sa gestion des données personnelles et ses conditions d’utilisation. Les modifications n’ont pas du tout plu à de nombreux utilisateurs. Ces derniers ont donc pris la décision de désinstaller l’application pour adopter les services de ses concurrents. Tous se sont rués vers Signal ou Telegram. Ces derniers jours, l’équipe de Signal a avoué avoir eu du mal à gérer les demandes d’inscription.

La gestion des données personnelles, un critère très important pour les utilisateurs

La protection des informations personnelles des utilisateurs est un sujet important dans le monde entier, particulièrement en Europe. Dans cette région, toutes les applications doivent se conformer au Règlement Général sur la Protection des Données.  Ces dernières années, les applications de la firme de Mark Zuckerberg ont reçu de nombreuses plaintes à propos de leur politique de gestion des données personnelles. Ce qui s’est passé au cours de cette semaine n’est donc pas nouveau. Le scandale Cambridge Analytica par exemple, avait fait beaucoup de bruit et avait eu un impact assez négatif sur ce réseau social.  De nombreux organes de presse (Forbes, Wall Street Journal, etc.) ont eu à dévoiler les failles de sécurité à répétition du groupe Facebook, la richesse des informations qu’ils prélèvent et les informations sensibles de ses utilisateurs qu’ils collectent. Les services de Facebook (Whatsapp, Instagram, Messenger) ne sont pas les meilleurs lorsqu’il s’agit du respect de la vie privée. Ces derniers jours, c’est WhatsApp qui a fait l’actualité. Facebook a annoncé aux utilisateurs qu’il y a eu d’importants changements sur les règles de confidentialité et d’utilisation de l’application de messagerie instantanée. Il y a eu des rumeurs disant que ceux qui n’adhèrent pas à ses conditions allaient voir leurs comptes bloqués. Facebook a sorti immédiatement un communiqué pour démentir cela.

Les utilisateurs de WhatsApp trouvent refuge chez leurs concurrents

Le communiqué qui déclare que les rumeurs sont fausses et que les utilisateurs qui résident en Europe ne sont pas soumis de force au partage avec Facebook n’a pas réussi à apaiser certains utilisateurs. Plusieurs d’entre eux se sont rués vers les services concurrents tels que Telegram et Signal. Cette semaine, plusieurs indices ont montré un afflux massif d’utilisateurs de WhatsApp vers les autres applications de messagerie instantanée. Le groupe Signal a publié un post sur Twitter, le 7 janvier 2021 pour affirmer qu’ils ont eu des milliers de nouveaux adhérents en cette fin de semaine. En quelques heures seulement, un nombre impressionnant de demandes d’inscriptions a été enregistré. Cela a eu un impact sur la distribution des codes de vérification pour la validation des comptes. La durée d’attente est devenue beaucoup plus longue. Tout a été mis en œuvre pour régler ce problème. A présent, les demandes sont traitées normalement. Signal est choisi comme alternative à WhatsApp en partie grâce à l’homme le plus riche du monde Elon Musk et à l’ancien agent de la CIA devenu lanceur d’alertes Edward Snowden. Leur coup de pouce a beaucoup aidé le groupe.

Nathalie Chambon
Fan de décoration et de design, j'en fais désormais mon métier, notamment grâce à ce journal où je viens parler de déco, de mode et des dernières tendances en terme d'architecture.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Publicité -

LES PLUS POPULAIRES

COMMENTAIRES RECENTS