lundi, février 6, 2023
AccueilEmploi et FormationComment devenir ramoneur ?

Comment devenir ramoneur ?

Tout comme le maçon, l’artisan couvreur, le charpentier… le ramoneur est aussi un professionnel qui évolue dans le secteur du BTP. C’est à lui qu’on fait appel quand on a des soucis au niveau des conduits de la cheminée, de la chaudière, etc. La fumisterie, telle est la mission principale du ramoneur. Dans cet article, on va expliquer en quoi consiste le métier de ramoneur. Quels sont les prérequis pour le devenir ? Quelles sont les compétences nécessaires pour exercer le métier de ramoneur ? Et enfin, combien gagne un ramoneur ?

Le métier de ramoneur : tout ce qu’il faut savoir

Connu également sous le nom de fumiste ou chauffagiste, le ramoneur est un spécialiste des conduits de cheminée. En guise de matériels, il utilise souvent des appareils de contrôle et de mesure afin d’établir des diagnostics. Dans son travail, le ramoneur nettoie de fond en comble les installations dans le respect de la réglementation en vigueur. En même temps, il vérifie également le bon fonctionnement des matériels afin de prévenir les risques d’intoxication au monoxyde de carbone et les risques d’incendie. Vrai protecteur de l’environnement, le ramoneur se bat en permanence contre la pollution de l’atmosphère. Il faut préciser que le ramonage ne se fait pas uniquement sur les cheminées. Il travaille également sur d’autres appareils comme les installations fonctionnant au fuel & gaz, les poêles à bois… Il possède également les compétences pour réaliser les installations (ex : pose des carreaux de faïence, travaux de maçonnerie…). Maintenant, la question est celle de savoir comment devenir ramoneur. Peut-on exercer le métier sans diplôme ? On en parle dans le paragraphe qui suit.

Quelles sont les formations à suivre pour devenir ramoneur ?

devenir ramoneur
Crédits : Pixabay

Le métier de ramoneur est accessible à tout le monde. Et ce, même à ceux qui n’ont pas le Bac. En exerçant le métier pendant un an, on peut prétendre la VAE ou Validation des Acquis d’Expérience. Cette dernière permet d’être certifiée auprès du RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles). Par contre, pour ceux qui ont exercé le travail plus de trois ans, ils obtiennent de plein droit le titre de maitre ramoneur. Pour cela, il faut s’adresser au CMA (Chambre des Métiers et de l’Artisanat). Outre les certifications, le métier de ramoneur requiert aussi des compétences. Il y a d’abord les compétences techniques en électricité, en chauffage ou encore en constructions. Ensuite, il y a les compétences communicationnelles. Ces dernières sont plus qu’importantes pour communiquer avec les clients. Après, le ramoneur doit également être bien organisé et rigoureux. Pendant la réalisation des travaux, il devra assurer la sécurité de ses clients. Enfin, il devra avoir une bonne condition physique. En effet, il devra travailler en hauteur la plupart du temps. Autrement dit, il aura à déplacer des matériels lourds. Concernant le salaire, on peut dire que le ramoneur gagne très bien sa vie. En effet, ce dernier peut gagner entre 1 500 et 4 000 euros par mois. Les ramoneurs qui travaillent à leur compte quant à eux peuvent gagner beaucoup plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Publicité -

LES PLUS POPULAIRES

COMMENTAIRES RECENTS