lundi, septembre 20, 2021
AccueilNews InternationalesLe congrès valide la victoire de Joe Biden après une journée de...

Le congrès valide la victoire de Joe Biden après une journée de chaos au Capitole

Mercredi 6 janvier, les partisans de Trump ont envahi le Congrès pour interrompre la certification de la victoire de Joe Biden à l’élection présidentielle. Le président sortant est considéré comme le meneur de cet acte odieux. Durant toute la durée de son mandat, il a encouragé les complotistes, les suprémacistes. Il y a un an de cela, lors de son procès en destitution, les démocrates avaient signalé le danger qu’il représentait. La journée du mercredi 6 janvier restera longtemps gravée dans nos mémoires. Le monde entier s’en souviendra comme le jour où les démocrates ont été attaqués avec la complicité de celui qui avait fait serment, il y a 4 ans de cela, la main sur la bible, de protéger ce lieu qui symbolise la démocratie américaine.

Du jamais vu dans l’histoire des États-Unis

L’invasion du capitole a eu lieu au moment où les membres du congrès se sont réunis pour certifier la victoire de Joe Biden. Les partisans de Trump ont interrompu la séance. Les membres du congrès ont été évacués pour leur sécurité. La séance n’a pu reprendre que durant la soirée. Les objections de certains élus républicains concernant les résultats de l’élection présidentielle en Arizona et en Pennsylvanie ont toutes été rejetées par la Chambre des représentants et le Sénat. Cela a éliminé tous les obstacles à la validation de la victoire de Joe Biden. 306 grands électeurs ont voté en faveur du démocrate à la Maison Blanche tandis que 232 ont pris la partie de Trump. Peu après l’annonce du vice-président républicain Mike Pence, le président sortant a admis sa défaite et a promis de coopérer pour une transition ordonnée. Le président élu Joe Biden a, quant à lui, dénoncé l’invasion du Capitole.

L’évocation du 25e amendement pour chasser Trump du pouvoir

L’envahissement du Capitole a duré plusieurs heures. Pour rétablir le calme, on a dû faire appel à des militaires de la garde nationale. Les réseaux sociaux Facebook et Twitter ont bloqué les comptes de Donald Trump à la suite de ses publications qui violent leurs règlements. Au cours de l’invasion du capitole, le président sortant a publié une vidéo dans laquelle il demandait à ses partisans de rentrer chez eux en continuant toujours d’affirmer que les élections présidentielles du 3 novembre ont été truquées. Selon CNN, plusieurs membres du gouvernement ont commencé à évoquer l’idée de déclarer Donald Trump inapte à exercer ses fonctions. Pour cela, ils envisagent d’invoquer le 25ième amendement de la constitution américaine. Il n’y a pas que les membres du gouvernement qui veulent le départ du milliardaire. Plusieurs éditorialistes ont affiché publiquement leur opinion à ce sujet. Pour eux, le président qui a incité ses adeptes à la violence devrait immédiatement quitter ses fonctions. L’incapacité de la police du capitole à faire face à une telle attaque a également été le sujet de nombreuses discussions. Beaucoup pensent qu’une enquête devrait être ouverte pour déterminer les principales raisons.

Murielle Moreau
Médecin généraliste en hôpital depuis plus de 20 ans, je viens apporter mon expertise au site N9ws.com. En cette période de pandémie, les lecteurs réclament toujours plus de précisions et d'explications quant aux faits qui nous arrivent.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Publicité -

LES PLUS POPULAIRES

COMMENTAIRES RECENTS